topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le HCR renouvelle son appel pour appui aux réfugiés burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 24/05/2017 – Source UNHCR

Le HCR réitère son inquiétude sur la crise des réfugiés burundais confrontée à une pénurie de fonds

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Babar Baloch – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 23 mai 2017 au Palais des Nations à Genève. [Photo : Des femmes et des enfants burundais réunis dans un abri du point de rassemblement des réfugiés à Sange.]

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, réitère ce jour son inquiétude quant à l’instabilité de la situation au Burundi, qui continue de pousser les civils à fuir dans les pays voisins en quête de sécurité. Depuis avril 2015, environ 410 000 réfugiés et demandeurs d’asile ont été contraints de fuir leurs foyers. Ces chiffres ne cessent d’augmenter. 

Citant les motifs de leur fuite en exil, les nouveaux arrivants continuent de faire état de violations des droits humains, de leur crainte des persécutions ainsi que des violences sexuelles et sexistes. Comme la situation politique ne montre aucun signe d’amélioration, la population totale de réfugiés pourrait atteindre plus d’un demi-million de personnes d’ici la fin 2017, ce qui ferait de cette crise des réfugiés la troisième d’Afrique par ordre d’importance.

À l’heure actuelle, la Tanzanie accueille la majorité des réfugiés burundais, dont 249 000 environ sont hébergés dans trois camps surpeuplés. Le Rwanda en accueille environ 84 000, tandis que l’on en dénombre encore 45 000 en Ouganda et environ 41 000 en République démocratique du Congo (RDC).

Le HCR a actualisé ses besoins de financement pour la situation au Burundi, qui s’établissent à 250 millions de dollars, contre 214 millions de dollars précédemment. Il devient essentiel d’obtenir des ressources pour apporter une aide d’urgence aux nouveaux arrivants et un soutien approprié aux pays d’accueil. Le HCR n’a reçu jusqu’ici que deux pour cent des fonds nécessaires.

Les conditions de vie des réfugiés dans les pays voisins du Burundi sont extrêmement difficiles. Les nouvelles arrivées poussent les capacités de réception des camps à leurs limites, surtout en Tanzanie, au Rwanda et en RDC. Des fonds sont requis d’urgence pour améliorer les installations et en construire de nouvelles afin de décongestionner les camps existants et fournir des services élémentaires.

L’éducation des enfants réfugiés est aussi gravement impactée, les salles de classe ne pouvant contenir le nombre croissant d’élèves. En Tanzanie, il faudrait pouvoir construire plus de 600 nouvelles salles, car de nombreux enfants suivent la classe à l’ombre des arbres.

En RDC par exemple, les centres de transit ne peuvent plus héberger les nouveaux arrivants, ce qui les contraint à vivre dans des conditions extrêmement précaires, souvent sans abri. La pénurie de fonds entrave l’action du HCR, empêchant la construction d’un nouveau camp sur un site récemment désigné à Mulongwe, dans la province congolaise du Sud-Kivu.

Le surpeuplement des camps expose les réfugiés, notamment les femmes et les enfants, à des risques nombreux. Le HCR et ses partenaires ont évoqué des risques pour la protection et la santé, en particulier la crainte d’une nouvelle flambée de choléra.

Bien que moins nombreux, des réfugiés burundais ont également rejoint le Kenya et d’autres pays d’Afrique australe tels que la Zambie, le Mozambique, le Malawi et l’Afrique du Sud.

Le HCR renouvelle son appel aux donateurs afin qu’ils maintiennent leur appui aux pays qui accueillent des réfugiés burundais. Nous réitérons également notre appel aux pays voisins pour qu’ils continuent d’ouvrir leurs portes aux personnes qui fuient la situation au Burundi et qu’ils ne refoulent pas les réfugiés.

Appel de fonds du HCR (en anglais)


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher