topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 18 mars 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 18/03/2010

Justice

- Le procès des militaires burundais qui ont servi au sein de l’Amisom en Somalie a repris ce jeudi à Bujumbura. La défense accuse le ministère public d’appliquer le principe de deux poids deux mesures. Elle ne comprend pas pourquoi tous les militaires accusés dans ce procès ne comparaissent pas devant l’auditorat militaire. De son coté le ministère public estime que ces militaires ne sont pas détenus par manque de lourdes charges contre eux, d’où leur liberté provisoire en attendant la fin des enquêtes pour statuer sur leurs cas. Notons que ces militaires burundais de l’ancienne mission de paix en Somalie sont accusés d’avoir désobéis aux ordres de leurs supérieurs en prenant des armes sans permission et en occupant une position ce qui a poussé le blocage des activités de l’un des camps de l’Amisom en Somalie. Ces militaires réclamaient leur solde accordée par l’Union Africaine. (Isanganiro)

Malversation

- Le président de l’Olucome Gabriel Rufyiri dénonce le contenu de l’ordonnance ministérielle du 11 mars 2010 portant rectification des prix des documents tels que le permis de conduire, le passeport et d’autres documents. Selon l’Olucome, le ministre de l’Intérieur Guillaume Bunyoni s’est substitué au législatif car, estime-t-il, il a pris une décision qui revient à l’Assemblée Nationale. Cette organisation demande la suspension de cette ordonnance car même le législatif burundais s’était abstenu sur l’augmentation des prix de ces documents dont les Burundais ont tellement besoin. (Isanganiro/Bonesha/Rpa)

Société

- Le conseil national des Bashingantahe a animé une conférence de presse ce jeudi au cours de laquelle son président, Balthazar Habonimana, a demandé aux médias de respecter la déontologie journalistique lors de l’exercice de leur métier combien important surtout en cette période préélectorale. Il leur a exhorté de suivre et de couvrir objectivement les prochaines échéances électorales. S’exprimant sur la grève des enseignants qui dure depuis bientôt deux semaines, M. Habonimana suggère que son institution puisse jouer la médiation si le corps des enseignants en grève et le Gouvernement l’acceptent. Il exhorte les deux groupes à ne pas sacrifier les élèves en engageant un bras de fer. (Isanganiro)

Commerce

- La Ministre du commerce vient de désavouer le conseil d’administration de la Sosumo, qui venait de décider la mise à l’écart du directeur agricole, Serges Ndayizeye. Ce membre du parti Fnl était accusé d’avoir acheté du matériel à un prix exorbitant, ce qui aurait causé des manques à gagner énormes, selon les sources de la Sosumo. Cependant, la ministre Euphrasie Bigirimana trouve que la décision du limogeage de ce directeur est en contradiction avec la loi d’où sa décision de reconduire ce directeur dans ces fonctions. Pour sa part, Serges Ndayizeye trouve anormale cette décision de l’éjecter de son poste. « Mon limogeage est en dehors de la loi car j’ai été nommé par décret présidentiel, et je devrais être chassé par un même décret », nous a-t-il dit. (Isanganiro)

Politique

- Le directeur général de l’administration du territoire alerte que certaines formations politiques commencent déjà à faire leur campagne alors que celle-ci n’est permise que deux semaines avant les élections, selon la loi électorale, a-t-il souligné dans une rencontre organisée à l’intention des partis politiques à Bujumbura. Selon le président du PTD Professeur Paul Nkunzimana, il est incompréhensible que les partis au pouvoir le Cndd-fdd et le Frodebu ne se soient pas présentés à cette réunion alors que ce sont ces deux partis qui ont des comptes à rendre car ce sont eux qui composent le gouvernement. (Isanganiro)

Insécurité

- Deux bandits de renom originaires de la province de Gitega ont été arrêtés par la population au marché de Nyabusonga à Kinyinya mais l’un d’eux a pu s’évader, tandis que l’autre a été sévèrement battu jusqu’à ce qu’il rende son âme, a indiqué l’administrateur de cette commune, Rémy Nsengiyumva. Ces bandits quittaient Gitega la veille des jours du marché de Nyagasonga pour s’y rendre. Ils logeaient chez un certain Melchiade de la sous colline de Nyakiga qui leur servait de relais. Ce dimanche ils avaient volé deux vélos et ont tenté de franchir la frontière pour aller les vendre en Tanzanie. Cependant, la population vigilante des environ leurs en a empêché et l’un s’est échappé laissant derrière lui son compagnon qui a été tué par la population en colère. (Abp)

- Dix personnes ont été brûlées au cours d’un incendie qui s’et produit ce mardi 16 mars à 17 heurs du soir dans la station d’essence Grocer’s Station Petrol du centre urbain de Cibitoke. Trois d’entre eux seraient dans un état critique, selon des sources médicales de la place. Les opérations pour éteindre l'incendie ont pris pas moins de quatre heures et les flammes ont causé de graves brûlures de 8 personnes. (Abp)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher