topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura en opération séduction auprès du corps diplomatique et consulaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 30/06/2017 – Source Xinhua

Le Burundi organise une Journée diplomatique sur fond d'appel aux investissements internationaux

Le Burundi a organisé vendredi la Journée Diplomatique (édition 2017) sur fond d'appel aux investisseurs internationaux pour "tirer les dividendes de la paix et de la sécurité entièrement recouvrées" deux ans après la crise électorale d'avril 2015.

Organisée chaque année depuis 2014 par le gouvernement burundais du président Pierre Nkurunziza, la Journée Diplomatique a, comme ultime objectif, "affermir les liens d'amitié et de connaissance mutuelle entre les membres du corps diplomatique et consulaire accrédité au Burundi, résidents ou non-résidents, avec le pays hôte".

Les ambassadeurs non-résidents, qui sont conviés à cette Journée, sont particulièrement ceux basés dans les pays limitrophes, en l'occurrence le Rwanda, la République Démocratique du Congo (RDC), la Tanzanie et le Kenya.

"Je dirais qu'en substance, c'est une journée de rassemblement familial au niveau des relations internationales entre le Burundi et les autres Etats auxquels il est lié par des relations diplomatiques", a expliqué vendredi à Xinhua Jean de Dieu Ndikumana, secrétaire permanent au ministère burundais des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI).

Pour cette édition 2017, le gouvernement burundais a proposé à ces diplomates une visite guidée dans la province de Rumonge (sud), avec un focus sur deux usines industrielles locales, à savoir l'Huilerie semi-industrielle de Rumonge et l'Huilerie industrielle d'une société dénommée "Savonor", toutes fonctionnelles à base du palmier comme matière première de base.

C'est aussi pour le gouvernement burundais, a-t-il signalé, de montrer aux diplomates accrédités dans le pays, sur base des réalités de terrain, que la sécurité s'est fortement améliorée au Burundi depuis 2015, à telle enseigne qu'une totale sécurité règne sur tout le territoire burundais, a-t-il expliqué.

C'est donc qu'en connaissance de cause, a-t-il expliqué, que le gouvernement burundais a choisi de centrer la Journée Diplomatique de cette année sur un thème plaidant "Pour une diplomatie dynamique et engagée en faveur de la paix, de la réconciliation et du développement".

Il a profité de cette opportunité pour demander à ces diplomates de témoigner combien le Burundi est un pays normal, viable, ambitieux de sa pleine souveraineté et de son développement.

"Je vous prie, Excellences, Mesdames et Messieurs, de parler du Burundi et de ses citoyens. Vous êtes des témoins privilégiés de l'évolution incontestablement positive de la situation. Parlez aussi, bien sûr de nos défis, parce qu'il y en a", a-t-il insisté.

Sur ce, il a cité la restructuration et de modernisation de l'économie, le relèvement de l'état de la pauvreté, le combat "assidu et permanent" contre la faim suite au dérèglement climatique.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher