topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la situation sécuritaire s'est améliorée en 18 mois selon la CNIDH Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 07/07/2017 – Source Xinhua

La situation sécuritaire s'est améliorée de manière très significative au Burundi en 2016 et au premier semestre 2017, selon Jean-Baptiste Baribonekeza, président de la Commission nationale indépendante des droits de l'Homme (CNIDH) du Burundi.

M. Baribonekeza intervenait vendredi devant l'Assemblée nationale au cours d'une présentation d'un rapport sur la situation sécuritaire et des droits humains qui a prévalu dans le pays en 2016 et au premier semestre 2017.

"En effet, nous avons relevé tout au long des 18 derniers mois une nette amélioration de la situation sécuritaire et des droits de l'homme à travers tout le territoire burundais et une diminution sensible des violations des droits humains particulièrement en ce qui concerne les arrestations et les cas de torture", a-t-il précisé.

Dans cette sentence, M. Baribonekeza s'appuie notamment sur l'ampleur des plaintes réceptionnées et les visites faites sur terrain par les cadres de la CNIDH.

Celle-ci, a-t-il détaillé, a réceptionné 2.033 plaintes d'allégations de violation des droits de l'homme en 2016. En revanche au premier semestre 2017, la commission a relevé seulement 498 saisines.

"Par rapport qui a prévalu au cours de la crise électorale de 2015 au Burundi, de telles avancées significatives à inscrire au palmarès du retour de la sécurité et de la protection des droits humains sont à saluer", a affirmé M. Baribonekeza.

Les progrès déjà marqués dans le rapatriement des réfugiés burundais issus de la crise électorale de 2015 sont à encourager également, a-t-il déclaré en outre, avant de révéler qu'environ 60.000 réfugiés de 2015 sur un total de 364.723 enregistrés par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, se sont rapatriés en 2016.

Toutefois, il a reconnu qu'il subsiste encore des défis dans le fonctionnement du système judiciaire burundais, particulièrement en ce qui concerne le respect des garanties légales, l'ignorance de la loi par la population et le manque d'accès à l'assistance judiciaire, la résistance à l'exécution des décisions judiciaires, l'abus des recours contre les mesures d'exécution, ainsi que les assassinats et les tentatives d'assassinat.

"La CNIDH recommande d'user sans cesse du professionnalisme en livrant au public une information bien équilibrée pour éviter d'être des +canaux de relais de la haine+, ethnique en particulier", a-t-il souligné.

Il a saisi l'occasion pour demander au gouvernement burundais de chercher les voies et moyens d'éradiquer le problème de mendicité et des enfants de rue, auquel les centres urbains burundais font face depuis plusieurs décennies.

M. Baribonekeza a également interpellé les responsables des partis politiques opérationnels au Burundi, à favoriser l'avènement d'un climat de "tolérance politique" au Burundi, afin que les prochaines élections burundaises de 2020 soient apaisées et ne ramènent pas le pays sur la voie de la violence.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher