topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les Burundais appelés à la mobilisation pour la résolution du "défi démographique" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 12/07/2017 – Source Xinhua

La ministre burundaise de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA, Josiane Nijimbere (photo), a appelé mercredi ses compatriotes à se mobiliser pour la résolution du "défi démographique" au Burundi.

La ministre Nijimbere, qui intervenait au cours d'une cérémonie de célébration de la Journée Mondiale de la Population (édition 2017), a fait remarquer que depuis 1962 (année du recouvrement de l'indépendance) jusqu'en 2017, la population burundaise a quadruplé dans un intervalle de 55 ans pour atteindre aujourd'hui plus de 10 millions d'habitants.

"Une telle explosion démographique, avec une densité démographique dépassant largement 400 habitants au kilomètre carré et ce dans un pays d'une superficie de 27.834 kilomètres carrés, est une entrave majeure à l'essor économique du Burundi, dans la mesure où les secteurs économiques nationaux comme l'agriculture faisant vivre 90% de la population burundaise, ne peut pas se développer au rythme de cette envolée de la croissance démographique dans le pays", a fait remarquer la ministre Nijimbere.

Le taux de fécondité moyen, est de 6 enfants par femme burundaise, a-t-elle expliqué, laissant entendre cependant qu'à l'horizon 2025, l'objectif du gouvernement burundais est de faire chuter ce taux jusqu'à 3 enfants par femme.

Néanmoins, a-t-elle nuancé, le gouvernement burundais se réjouit de constater que grâce à l'appui du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et d'autres partenaires comme l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'adhésion au programme national de planning familial a marqué des progrès importants au cours des 12 dernières années.

Ainsi, a-t-elle expliqué, il y a lieu de noter avec satisfaction que le taux d'utilisation des services de planning familial a passé de 2,5% en 2005 à 42% en 2017.

"J'interpelle particulièrement les jeunes burundais à s'approprier ce programme national d'importance vitale pour le développement intégral du Burundi dans la mesure où la surpopulation est un axe transversal pouvant affecter négativement tous les sphères socio-économiques du pays", a-t-elle insisté.

En effet, selon l'Institut des Statistiques et des Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU), les jeunes burundais de 25 ans représentent 65% de la population globale, alors que les moins de 35 ans sont estimés à 75% de la population.

Si rien n'était fait pour rectifier le tir d'ici l'horizon 2030, a-t-elle prévenu, le Burundi courrait le risque de voir sa population passer à 20 millions d'habitants, tandis que dans le même intervalle de 13 ans, la surface cultivable dans le pays aura diminué de moitié.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher