topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ROBERT MUGABE SE RETIRE APRÈS 37 ANS AU POUVOIR : Une semaine après la prise de pouvoir de l’armée, le placement du président en résidence surveillée et le lancement d’une procédure de destitution à son encontre, Robert Mugabe a finalement cédé à la pression et annoncé mardi 21 novembre sa démission après 37 ans passés au pouvoir. [@rib News, 21/11/2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Propos de Macron sur l’Afrique : cinglante la réplique anticipée d’Alpha Condé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

La Tribune Afrique, 12/07/2017

Pas une déclaration, aucune réaction. Les chapelles présidentielles n’ont pas tinté les cloches de l’indignation. Dans un silence coupable, à la limite approbateur, les chefs d’Etat africains, les organisations régionales ou sous-régionales n’ont signé aucun communiqué regrettant ou recadrant les propos condescendants d’Emmanuel Macron (photo, à droite) sur la démographie galopante qui freinerait le développement de l’Afrique.

La seule réponse d’un officiel africain est à retrouver en amont du G20. Habitué ces derniers temps à des diatribes sur l’ingérence colonialiste de la France, Alpha Condé (photo, à gauche) a apporté une réplique anticipée au président français. Morceaux choisis.

Le tollé médiatique des propos d'Emmanuel Macron est à la hauteur des réactions d'indignation et de condamnation sur les réseaux sociaux. Répondant aux questions d'un journaliste ivoirien lors du sommet du G20 en Allemagne, Emmanuel Macron avait fait le lien entre le sous-développement de l'Afrique et l'explosion démographique sur le continent dans des propos qui rappellent le discours de Dakar de Nicolas Sarkozy.

Macron voit la démographie en Afrique comme un «défi civilisationnel»

«Le défi de l'Afrique, il est totalement différent. Il est beaucoup plus profond, il est civilisationnel aujourd'hui. Quels sont les problèmes en Afrique ? Les États faillis, les transitions démocratiques complexes, la transition démographique qui est, je l'ai rappelé ce matin, l'un des défis essentiels de l'Afrique. Quand des pays ont encore aujourd'hui 7 à 8 enfants par femme, vous pouvez décider d'y dépenser des milliards d'euros, vous ne stabiliserez rien», a analysé Emmanuel Macron, ce samedi 8 juillet.

Face à ses propos qualifiés en chœur de «racistes» par la presse anglo-saxonne, aucune grimace, aucun mot de Macky Sall, le président sénégalais, ou d'Alpha Condé, le président en exercice de l'Union africaine, qui encaissent le coup et ne pipent pas. Pire, au lendemain de cet «affront» contre le continent, aucun chef d'Etat ou haut responsable africain n'a répondu au président français.

Comme une prémonition, le silence du président guinéen, pourtant hôte du sommet où les propos de Macron ont été prononcés, s'expliquerait peut-être par cette réponse anticipée lors du Forum panafricain de la jeunesse à N'Djamena au Tchad. En réponse à une phrase de Youssouf Abassalah, le ministre tchadien de la Jeunesse sur la démographie africaine, Alpha Condé pioche un CD dans son armoire à disques anticolonialiste.

Alpha Condé avait déjà anticipé et répondu à cette vision «macronienne»

«Quand vous parlez de démographie galopante, c'est du Malthusianisme, c'est contre l'Afrique. Aujourd'hui, les autres continents nous envient notre démographie, parce que ce sont des peuples vieillissants. Notre jeunesse est notre avantage. Donc, nous devons nous approprier notre propre langage en fonction de ce que nous voulons pour l'Afrique», a fait savoir le président guinéen.

Sur les causes du retard de l'Afrique, l'analyse du chef de l'Etat guinéen est très différente. Emmanuel Macron évoque au G20, «la route des trafics, multiples, qui nécessitent des réponses en termes de sécurité (trafic de drogues, trafic d'armes, trafic humains, trafic de biens culturels)», ainsi que «le terrorisme islamiste», comme les autres causes du sous-développement.

Alpha Condé estime lui que si l'Afrique est en retard c'est à cause de «l'esclavage qui a vidé l'Afrique de ses forces vives les plus jeunes» et qui l'a empêché d'«être au rendez-vous de la révolution industrielle». Un retard qui sera rattrapé, plaide le président guinéen, en investissant sur la jeunesse, l'électricité. Autant de chantiers sur lesquels le président de l'Union africaine est attendu lors de son mandat à la tête de l'agora africaine.

Par Ibrahima Bayo Jr.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher