topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la violation du droit d'auteur est encore une "triste réalité" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 16/07/2017 – Source Xinhua

La violation du droit d'auteur est encore une "triste réalité" au Burundi, a déploré en fin de semaine à Bujumbura Jean-Bosco Hitimana (photo), ministre burundais de la Culture, des Sports et de la Jeunesse.

Le ministre Hitimana intervenait samedi, en partenariat avec l'Office burundais du droit d'auteur (OBDA), dans un événement visant à donner un coup d'accélérateur au combat contre l'utilisation "abusive et illégale" des œuvres artistiques et littéraires.

"Malgré l'existence d'un cadre légal tant externe qu'interne, et en dépit des multiples séances de sensibilisation y relatives, force est de constater, hélas, que la violation du droit d'auteur au Burundi reste une triste réalité", a déclaré le ministre.

Selon lui, certains usagers s'arrogent encore le droit d'exploiter abusivement et illicitement des œuvres dont ils ne sont pas auteurs, ce qui constitue des faits et des gestes condamnables dans la mesure où ils constituent des entraves majeurs à l'innovation et à la créativité d'une part, et des goulots d'étranglement pour l'épanouissement de l'économie nationale d'autre part.

"Le piratage des œuvres artistiques s'accroît de plus en plus dans le pays aux dépens des artistes qui voient leurs conditions de vie s'empirer au jour le jour et étouffe ainsi l'élan de créativité, parce que beaucoup d'hôtels, de radios et de télévisions ne se sont pas encore acquittés de l'obligation légale de signer des contrats d'exploitation avec l'OBDA", a insisté le ministre Hitimana.

Pour ce faire, M. Hitimana a demandé aux hôtels, radios et télévisions opérationnels au Burundi, d'approcher l'OBDA en vue de conclure avec elle les contrats d'exploitation des œuvres conformément à la loi.

Il a ainsi plaidé pour une synergie opérationnelle entre son ministère et quatre autres ministères burundais en charge de la Justice, de la Sécurité publique, de l'Intérieur et des Droits de l'homme, afin que leur étroite collaboration aboutisse à assurer le respect du droit d'auteur au Burundi.

Le ministre a saisi l'occasion pour interpeller les artistes burundais à se protéger en faisant enregistrer régulièrement toutes les œuvres produites auprès de l'OBDA afin que le domaine artistique puisse participer aussi à l'édification de l'économie nationale et à l'épanouissement de la culture burundaise.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher