topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : "Une seule femme pour un seul homme" pour maîtriser la démographie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 18/07/2017 – Source Xinhua

Le ministre de l'Intérieur et de la Formation Patriotique, Pascal Barandagiye (photo), a rappelé mardi le principe d'"une seule femme pour un seul homme" ou d'"un homme pour une seule femme" du gouvernement du Burundi pour maîtriser la démographie galopante dans le pays.

"Concernant la question des unions libres, la situation est alarmante par endroits. C'est l'une des raisons qui a alerté la haute autorité du pays qui a exigé cette fois-ci qu'il y ait une seule femme pour un seul homme ou un seul homme pour une seule femme", a indiqué le ministre Pascal Barandagiye.

Il s'est exprimé au cours d'une conférence de presse sur les réalisations de son ministère pendant les deux premiers mois du deuxième semestre 2017.

Il a fait savoir que même les musulmans doivent respecter ce principe et respecter la loi du pays car, a-t-il dit, "notre pays est un Etat laïc, c'est-à-dire qu'il n'est basé sur aucune religion"'.

Il a fait savoir qu'il a été recommandé à ces musulmans de prendre la première femme parce que, a-t-il dit, c'est finalement avec elle qu'il partage plus de confidence et d'intérêt compte tenu du temps qu'il vient de passer avec elle.

Il a toutefois relativisé les cas où le mari n'aura pas choisi la première femme.

Ainsi, a-t-il dit, "comme la loi donne la liberté à chaque personne de se marier avec qui elle veut, si le mari ne choisit pas la première femme, on pourra respecter son choix, mais là, quelle que soit la solution prise, l'administration devra veiller aux conditions de vie d'autres femmes qui n'auront pas été choisies. L'administration est là pour tout le monde y compris les femmes qui n'auront pas été éligibles".

La lutte contre les unions libres a été amorcée par le chef de l'Etat Pierre Nkurunziza dans son discours du 1er mai 2017 lors de la Fête Internationale du Travail où il a énuméré une série de mesures à prendre pour "moraliser la société burundaise".

"On observe des cas de mariages illégaux, ce qui fait qu'il y a les deuxième, troisième femmes qui ne sont pas reconnues par la loi, des centaines de filles dans les écoles qui se font engrosser. Alors, notre souhait est que, d'ici le 31 décembre 2017, tous les ménages du Burundi soient reconnus par la loi pour éviter aux femmes et surtout aux enfants tous ces problèmes", a souligné le chef de l'Etat dans son discours du 1er mai 2017.

Le ministre de l'Intérieur et de la Formation Patriotique est revenu dans sa conférence de presse de mardi sur l'ampleur de ces unions libres dans les sept provinces sur les 18 que compte le pays où le dépouillement d'un recensement de telles unions vient de terminer. Ainsi, 94.550 cas d'unions libres ont été recensés dans les provinces.

Au Burundi, la maîtrise de la démographie galopante reste un combat de grande haleine avec un taux de procréation de 6,4 enfants par femme sur un territoire de 27.834 km2 abritant aujourd'hui près de 11 millions d'habitants.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher