topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : grâce présidentielle pour "améliorer les conditions carcérales" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 25/03/2010 – Source AFP

Nkurunziza PierreLe président burundais Pierre Nkurunziza a signé un décret qui accorde la grâce présidentielle aux prisonniers remplissant un certain nombre de conditions, a annoncé jeudi son porte-parole, au lendemain d'une violente mutinerie dans la principale prison de Bujumbura.

Suivant "une demande des intervenants dans le secteur de la justice", le président Nkurunziza "vient de signer un décret portant mesure de grâce", a annoncé à la presse son porte-parole, Léonidas Hatungimana.

Cette grâce vise "à améliorer les conditions carcérales", selon le décret. M. Hatungimana n'a pas précisé le nombre de détenus concernés.

"Il s'agit d'une remise totale pour les prisonniers condamnés à des peines ne dépassant pas 5 ans, les femmes enceintes ou allaitantes, les prisonniers atteins de maladie incurables, les condamnés âgés de 60 ans et plus et les mineurs de moins de 18 ans", a-t-il indiqué.

"Le président a également décidé de commuer à une peine de 20 ans les condamnés à la perpétuité et de diviser par deux les autres peines déjà prononcées", a ajouté le porte-parole.

Selon M. Hatungimana, "cette grâce ne s'applique pas aux condamnés pour crimes de génocide, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, viols, assassinats, meurtres, anthropophagie, empoisonnements, atteintes à la sûreté intérieure de l'Etat, détournements de fonds publics".

Cette grâce présidentielle survient au lendemain de violents affrontements qui ont opposé mercredi des détenus de la prison de Mpimba à Bujumbura, à la police, après une tentative d'évasion.

Pour Pierre Claver Mbonimpa, président de l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains (Aprodeh), "la prison de Mpimba est une véritable poudrière".

Elle "est archibondée, les criminels endurcis sont mêlés aux petits délinquants, et surtout elle héberge plus de 400 anciens soldats, policiers et ex-rebelles très solidaires", a expliqué M. Mbonimpa.

"Nous ne savons pas encore le nombre de prisonniers qui vont profiter de la grâce présidentielle, mais il y aura sûrement un léger mieux dans les prisons", a assuré le porte-parole présidentiel.

"Cette grâce va toucher une partie des 4.112 détenus déjà condamnés, et non les 6.498 personnes en détention préventive", a-t-il expliqué.

Selon des sources pénitentiaires, le Burundi compte plus de 11.000 prisonniers hébergés dans 11 prisons ayant au total une capacité de 4.050 places. Ces prisons sont souvent le théâtre de mutineries en raison des conditions carcérales très dures.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher