topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 25 mars 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 25/03/2010

● Sécurité.

- L’opinion publique s’interroge sur l’identité et le mobile des personnes qui ont tiré sur la présidence de la République ce week-end, mais sans réponse. Selon le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Lt-Gen. Germain Niyoyankana, il s’agit des simples malfaiteurs qui ont tiré ces balles qui ont endommagé l’une des vitres du bureau du 2ème Vice-président de la République. D’autres lieux ont été touchés par ces rafales dont les mobiles ne sont pas encore connus. Il s’agit de la Finbank et le White Stone qui n’est pas trop loin de la présidence de la République. C’est ce dernier immeuble qui abrite certains bureaux des ambassades accrédités à Bujumbura dont l’Ambassade de l’Ouganda. Le secrétariat de cette ambassade a été touché par une balle qui a détruit l’une de ses vitres.  Actuellement, personne ne semble connaître l’identité des personnes qui ont tiré ou leur objectif. (Rpa)

- Deux personnes ont été tuées hier soir à Buterere aux environs de 1h. Ce site de Nyarumanaga du nord de la capitale de Bujumbura semblait avoir retrouvé une accalmie après la fin des hostilités entre des hommes en uniforme de police et en tenue civile, armés de fusils et de grenade. Les personnes tuées sont Nintije Jean fonctionnaire de la Commune urbaine de Buterere ainsi que Ntigacika Salvator. Ces victimes de l’attaque sont respectivement membres des partis Cndd-fdd et Fnl. L’Administrateur de la commune de Buterere, M. Ndayisenga Moise dit que la police a déjà arrêtée quatre personnes pour question d’enquêtes. Les rivalités entre les épouses de l’une des victimes seraient à l’origine de ces tueries. (Rpa/Isanganiro/Bonesha)

- Trois personnes d’une même famille, un homme, sa femme et sa belle mère, ont été tuées cette nuit à Busoni en province de Kirundo. Des sources sécuritaires disent que les auteurs présumés sont déjà dans les mains de la police pour question d’enquêtes. Des conflits fonciers seraient à l’origine des ces meurtres selon des sources locales. La commune de Busoni est agitée ces derniers jours par des tueries. Au total 7 personnes ont déjà été tuées depuis le début de cette année et la justice n’a pas encore fini les enquêtes pour punir effectivement les coupables. (Rpa/Isanganiro)

- Un tenancier d’un bistrot de la bière locale a été fusillée cette nuit à Musaga au sud de Bujumbura par l’une personne qui se passait pour un client. La victime se trouve à l’hôpital où elle suit un traitement médical. (Rpa/Isanganiro)

● Politique

- 12 partis politiques viennent de sortir une déclaration à travers laquelle ils dénoncent la brutalité du pouvoir à leur égard. Dans ce communiqué, ces partis politiques se disent préoccupés par le silence du Gouvernement face à des situations de totale insécurité pour leurs membres. Ces partis prennent exemple des assassinats des membres du parti Upd-Zigamibanga à Nyanza-Lac et à Bubanza. Ils rappellent également que le député Charles Niyungeko a failli être assassiné à Nyanza-Lac au sud du pays il y a quelques  jours et la police n’a rien fait pour arrêter le coupable alors qu’il est connu de tous.  Ces partis demandent à la communauté internationale d’envoyer une force d’observation des élections car ils constatent que le parti au pouvoir est en train de tout faire pour remporter les élections ou tout simplement les déstabiliser. (Rpa/Bonesha/Isanganiro)

● Justice

- Le président de la République vient de prendre une mesure de gracier un nombre de prisonniers détenus dans les différentes prisons du pays. Selon le porte-parole de la présidence, Léonidas Hatungimana, cette mesure concerne les prisonniers souffrant de maladies incurables, des femmes allaitantes et enceintes, des mineurs de moins de 18 ans et des prisonniers âgés de plus de 60 ans. Le porte-parole présidentiel estime que cette décision est sage et n’a pas de motivations politiques. Il dément les allégations selon lesquelles la décision serait motivée à des fins politiques. Notons que les meurtriers, les violeurs, voleurs à mains armés, les agitateurs des prisons et autre ne sont pas concernés par cette mesure. (Rtnb/Rpa/Bonesha/Isanganiro)

- L’avocat de l’ancien directeur de la Sogestal Kirundo-Muyinga, Me Gérard Mubirigi, demande la libération de son client Prosper Mérimée Bigirindavyi. Selon cet avocat, la justice burundaise n’a plus aucune raison de détenir son client car même le surnommé Sese qui était détenu au Canada dans l’affaire de l’assassinat de Manirumva Ernest, l’ancien vice président de l’Olucome, a été libéré. Me Mubirigi estime que si Sese est libre alors son client devrait être libéré puisqu’il avait été arrêté pour avoir facilité le départ de Sese vers le Canada. Pour Me Mubirigi plus aucune raison n’est fondée pour rester en détention. (Rpa)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher