topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la CVR est astreinte à respecter la loi concernant les fosses communes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 10/09/2017 – Source Xinhua

Burundi/Fosses communes : le responsable de la CVR souligne le respect et la nécessité de la loi

Le président de la Commission vérité et réconciliation (CVR) burundaise, Jean-Louis Nahimana (photo), a souligné lors d'un entretien avec Xinhua la nécessité de travailler en conformité avec la loi et de la création d'un cadre légal guidant le traitement des fosses communes, afin de rendre la vérité au peuple sur le passé sanglant du pays.

Tout en avouant la demande pressante du peuple burundais de connaître la vérité sur les crises du passé, M. Nahimana a indiqué qu'il s'agit d'un processus progressif qui doit se réaliser dans le cadre de la loi d'autant plus que la CVR manque de budget.

Selon lui, la CVR ne peut se prononcer que sur les découvertes des fosses déjà faites dans quatre des dix-huit provinces qui composent le pays.

"Nous sommes en train de frustrer les personnes qui sont dans les communes lointaines. Car, avec un budget modique et pouvant couvrir seulement trois ou quatre provinces par an, le risque encouru par la CVR est celui de passer toute la période impartie à son mandat à ce travail de dépositions, qui, en réalité, n'est qu'une phase préalable", a-t-il fait remarquer.

M. Nahimana a souligné qu'il va falloir trouver des équipes pluridisciplinaires pour traiter les informations collectées, avec pour focus un souci de "creuser en profondeur pour comprendre ce qui s'est réellement passé au cours des diverses crises burundaises maquillées de sang.

Contrairement à la pensée de certains que la CVR fait un simple travail de prise d'échantillons, "nous sommes obligés de fonctionner dans la mesure où cette Commission doit s'en tenir à la loi", ce qui ralentit inévitablement le rythme des travaux, a fait noté M. Nahimana.

D'ailleurs, la protection des fosses communes déjà découvertes nécessite une synergie nationale issues des diverses crises burundaises au cœur de laquelle les agents de l'administration territoriale à la base joueraient un rôle clé, pour éviter que des malfaiteurs ne viennent "faire disparaître ces preuves de la barbarie humaine".

En ce qui concerne le traitement des fosses communes, qu'il s'agisse de la phase d'exhumation, ou la réinhumation des restes humaines découvertes, la CVR est astreinte à respecter les conventions internationales en la matière, en se référant aux prérogatives dévolues au Comité international de la Croix Rouge (CICR) en la matière, a fait savoir M. Nahimana, qui a souligné "la nécessité d'un guide et la promulgation d'une loi sur les fosses communes au Burundi".

En définitive, il s'est dit satisfait des réalisations déjà faites par la CVR à ce jour, parce qu'au stade actuel, elle en est encore à une phase préliminaire "non encore complexe" sur la constitution d'une base de données, avec un focus sur les dépositions, l'inventaire des fosses communes et l'identification des personnes qui se sont distinguées dans la protection de leurs voisins.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher