topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nouvelle interpellation de la classe politique par l'église catholique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 11/09/2017 – Source Xinhua

Burundi : les évêques catholiques appellent à un dialogue inclusif pour résoudre la crise

Les évêques catholiques du Burundi appellent l'ensemble des membres de la classe politique burundaise à un dialogue inclusif pour "barrer la route à ceux qui voudraient emprunter la voie de la guerre", apprend-on lundi d'un message de la Conférence des huit évêques catholiques burundais lu dimanche dans toutes les paroisses de cette confession religieuse au Burundi.

[Photo : Audience du Pape François aux évêques de la Conférence épiscopale du Burundi en visite ad Limina Apostolorum, 5 mai 2014]

Dans le cadre de la recherche d'une réponse politique durable aux conséquences de la dernière crise électorale burundaise déclenchée le 26 avril 2015, deux processus parallèles de dialogue interburundais ont été initiés depuis janvier 2016 dans le pays (dialogue intérieur) et en Tanzanie (dialogue extérieur), mais le Burundi et ses partenaires attendent encore une synthèse de leurs conclusions respectives.

"Au Burundi, nous avons tellement souffert des méfaits de la guerre dans les familles, parmi les jeunes et les adultes, qu'aucune personne responsable ne saurait accepter que le pays replonge dans la belligérance", précise ce message épiscopal dont la copie originale est rédigée en langue nationale, le kirundi.

Dans un point de presse tenu en marge de la lecture de ce message, Mgr Joachim Ntahondereye, évêque du diocèse de Bubanza et président en exercice de la Conférence des évêques catholiques du Burundi, a expliqué que cette nouvelle interpellation de l'église catholique burundaise intervient après constat qu'au Burundi, "les mésententes entre les politiciens ont dégénéré en suspicions, en exclusions mutuelles, et en la chasse à l'homme et en assassinats".

Cette situation a poussé de nombreux Burundais dont des politiciens, des membres des corps de défense et de sécurité, des opérateurs économiques et de différentes organisations de la société civile, à chercher refuge à l'étranger où ils vivent dans des conditions "malheureuses", a-t-il ajouté.

Mgr Ntahondereye a souligné que cette triste situation a fait que les Burundais n'arrivent plus à se concerter tous pour bâtir ensemble leur patrie.

"A cause de cela, force est de reconnaître que notre pays est en train de perdre énormément dans tous les secteurs de la vie nationale. Or, en fait, que ce soit ceux qui sont au pouvoir, ceux qui cherchent à le conquérir et même tous les Burundais, sont comme des voyageurs qui partagent la même route où chacun a besoin de l'apport de l'autre", a-t-il explicité.

Le message de la Conférence des évêques catholiques du Burundi a indiqué également que le dialogue intérieur interburundais "n'a pas rassuré tous les Burundais".

"Puisqu'il y a un dialogue destiné à se tenir là où même ceux qui sont en exil peuvent facilement se rendre, il est bon que tous les concernés y soient conviés et y prennent part afin de trouver des solutions adéquates à cette situation d'impasse que vit notre pays", insiste le message.

Les évêques burundais font remarquer dans leur message que les questions les plus importantes du dialogue ont déjà été identifiées par la médiation régionale pilotée par l'ancien chef d'Etat tanzanien Benjamin William Mkapa agissant sous l'égide de la Communauté est-africaine.

Ils ont cité notamment la révision de la Constitution qui, selon eux, devrait être discutée selon l'esprit de la réconciliation des Burundais incarné par l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi conclu le 28 août 2000 entre les protagonistes burundais à Arusha avec une médiation internationale par l'ancien chef d'Etat sud-africain, Nelson Mandela.

Ces évêques ont affirmé également que si ce dialogue tarde à venir, ils craignent que les problèmes actuels du Burundi se compliquent davantage.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher