topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les Burundais vivant à Kamanyola quittent les maisons de location de congolais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

Voice of America, 17 septembre 2017

Crise de confiance entre les réfugiés burundais et la population locale dans l'est de la RDC

À Kamanyola, 48 heures après les échauffourées entre des éléments de force de l’ordre et les manifestants de nationalité Burundaise, la crise de confiance est consommée entre burundais vivant à Kamanyola et la population locale. [Photo : Les Burundais vivant à Kamanyola quittent les maisons de location de congolais pour un camp improvisé, RDC, le 17 septembre 2017.]

Dimanche, les réfugiés burundais ont enterré 37 victimes des affrontements après que la Monusco a porté secours aux personnes blessées grièvement par balles.

Les Burundais vivant à Kamanyola ont enterré dimanche, dans le cimetière de Kamanyola, 37 burundais victimes des affrontements, a rapporté à VOA un journaliste basé à Kamanyola.

Le lieutenant de l’armée congolaise décédé a été enterré samedi, une information confirmée par Dominique Bofondo, l’administrateur du territoire de Walungu.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les éléments de la Monusco, la mission onusienne en RDC, ont effectué 7 vols aller-retour en hélicoptère pour évacuer vers Kavumu, à plus de 80 kilomètres de là, 26 burundais grièvement blessés, dont l’un a succombé pendant le vol malgré les premiers soins d’urgence des équipes médicales de la Monusco à Kavumu.

Dimanche, les blessés ont été transférés dans les structures médicales appropriées de Bukavu, tandis qu'à Kamanyola, le reste de la communauté burundaise des réfugiés et demandeurs d’asile ont quitté les maisons d’accueil où ils étaient locataires, confirment plusieurs sources sur place.

"La crise de confiance est consommée entre Burundais vivant à Kamanyola et la communauté locale", estime Wendo Joe, directeur de la radio communautaire flash FM de Kamanyola. "Il faudra des cadres de rapprochement pour améliorer les rapports".

Après les enterrements, les Burundais se sont entassés presque tous dans le quartier de Rubumba en face du camps de la Monusco de Kamanyola où un camp de fortune est improvisé avec bâches et fils barbelés.

Samedi, l'ONU a été très critiqué pour son immobilisme par la population locale.

La ville de Kamanyola est située à l’est de la RDC, en territoire de Walungu à 55 kilomètres au sud de la ville de Bukavu et à la frontière entre le Rwanda et la RDC.

Ernest Muhero, correspondant à Bukavu

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher