topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Kenya : la Commission électorale sous le coup d’une enquête Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 24/09/2017 – Source AFP

Le parquet kényan a ordonné à la police et à l'agence anti-corruption d'enquêter sur la commission électorale pour "irrégularités" et actes "illégaux" présumés commis dans le déroulement de la présidentielle d'août qui a été invalidée.

[Photo : Le président de la Commission électorale kényane, Wafula Chebukati, lors de la proclamation des résultats provisoires de l'élection présidentielle d'août 2017.]

Le directeur des poursuites publiques Keriako Tobiko a précisé qu'une enquête complète sur la Commission électorale indépendante (IEBC) devait être bouclée dans un délai de 21 jours.

Saisie par l'opposition, la Cour suprême a invalidé le 1er septembre la réélection de M. Uhuru Kenyatta avec 54,27% des voix, contre 44,74% à l'opposant Raila Odinga.

Initialement prévue le 17 octobre, la nouvelle élection a été reportée au 26 octobre, de nombreux doutes demeurant toutefois sur la capacité de l'IEBC à organiser le scrutin dans les temps. La Constitution prévoit elle que la nouvelle élection doit être organisée dans les 60 jours suivant la décision de la Cour suprême, soit d'ici au 31 octobre.

Dans une lettre adressée samedi à la direction du département d'enquêtes criminelles et à la commission anti-corruption, M. Tobiko a ordonné une enquête "approfondie et complète" sur les irrégularités pointées par la Cour Suprême.

Lors de la publication des attendus de sa décision du 1er septembre, la Cour suprême a sévèrement blâmé l'IEBC pour sa gestion des élections du 8 août, évoquant des irrégularités dans la transmission des résultats ainsi que des "problèmes institutionnels systémiques" au sein de cette institution.

L'opposition a conditionné sa participation au nouveau scrutin à la démission de plusieurs membres de l'IEBC, notamment. Le président Kenyatta a lui exclu tout remaniement en profondeur de l'institution. Le président a aussi vivement critiqué la Cour suprême, l'accusant d'avoir perpétré un "coup d'Etat" en invalidant sa réélection.

M. Kobiko a ajouté que la police et l'agence anti-corruption devaient également enquêter sur des allégations formulées par la coalition d'opposition (Nasa) contre onze membres de l'IEBC, accusés notamment d'infractions.

La Nasa a envoyé une lettre à l'IEBC où elle demande notamment le renvoi de certains responsables, un changement de fournisseur de matériel électoral ainsi que la diffusion en direct des résultats de chaque circonscription. Sans quoi, a-t-elle redit, elle boycottera les élections

Selon l'opposition, le système de transmission des résultats avait été piraté, et ceux émanant des bureaux de vote avaient été modifiés électroniquement en faveur de M. Kenyatta.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher