topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Fida va accorder au Burundi 24,9 M USD pour l'inclusion financière rurale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 03 octobre 2017

Nairobi, Kenya - Un total de 99.200 ménages ruraux burundais dans 17 provinces vont bénéficier d'un accord financier signé mardi entre le Fonds international de développement agricole (Fida) et le Burundi, a annoncé l'agence onusienne.

Cet accord va renforcer la disponibilité des services financiers en zone rurale où actuellement la demande dépasse largement l'offre. Une attention particulière sera accordée aux groupes les plus vulnérables que sont les femmes et les jeunes, a indiqué le Fonds dans un communiqué à Rome.

Le Projet d'appui à l'inclusion financière agricole et rurale du Burundi (Paifar-B) a été signé à Rome par Gilbert F. Houngbo, président du Fida, et Phil Domitien Ndihokubwayo, ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation du Burundi.

Le coût total du projet est de 38,6 millions de dollars, dont une subvention dans le cadre de viabilité de la dette de 24,9 millions de dollars du Fida. Le projet sera cofinancé par le gouvernement du Burundi (2,6 millions de dollars) et par les participants eux-mêmes (2,1 millions de dollars).

Au Burundi, les populations rurales ont un accès extrêmement limité aux services financiers. Pour démarrer des activités agricoles ou non-agricoles, ils n'ont souvent pas d'autres choix que d'emprunter à des commerçants et "usuriers" qui peuvent appliquer des taux d'intérêt excessifs, pouvant aller jusqu'à 1.000 pour cent.

Le Paifar-B vise à fournir un accès à des services financiers et d'une autre nature, afin de favoriser l'émergence de diverses entreprises génératrices de revenus, en mettant l'accent sur l'appui aux populations rurales pauvres.

Le projet va impliquer divers partenaires, dont la Banque de la République du Burundi pour les questions relatives à la réglementation et des acteurs du secteur bancaire privé pour la gestion des fonds et le refinancement des établissements de micro-crédit (Emc).

Ces Emc vont financer les petits agriculteurs, commerçants, transformateurs, artisans et les coopératives travaillant avec le secteur rural agricole et non-agricole.

Le projet va également aider à renforcer les capacités techniques de micro-financement de la Banque de la République du Burundi.

Ce nouveau projet va encourager les Emc à proposer une série plus complète de services adaptés aux besoins des communautés rurales et à élargir de manière durable leur domaine d'intervention en zone rurale.

Il va compléter les travaux initiés dans le cadre des autres projets appuyés par le Fida au Burundi et destinés à transformer les coopératives en interlocuteurs fiables et crédibles aux yeux des institutions financières et des petits agriculteurs.

Il cible les petits agriculteurs impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation de cultures telles que les haricots, le riz, les bananes, les pommes de terre, les avocats et le maïs.

Le Paifar-B va également contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire et du bien-être social des populations ciblées.

Depuis 1979, le Fida a financé 12 programmes et projets de développement rural au Burundi, ce qui représente un investissement de 235,1 millions de dollars ou 460,4 millions de dollars en incluant le cofinancement.

Ces programmes et projets ont directement bénéficié à plus de 712.779  ménages ruraux, selon l'organisation.

Le Fida investit dans les populations rurales, en les rendant autonomes pour réduire la pauvreté, renforcer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et renforcer la résilience.

Depuis 1978, il a accordé 18,9 milliards de dollars de subventions et de prêts à faibles intérêts à des projets qui ont touché environ 470 millions de personnes.

Le Fida est une institution financière internationale et une agence spécialisée des Nations unies basée à Rome - le centre onusien de l'alimentation et l'agriculture.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher