topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Au Rwanda, les médias évitent les sujets sensibles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

Deutsche Welle, 05.10.2017

Au Rwanda, le gouvernement tente publiquement d'influer les politiques éditoriales des médias. Pour éviter de se mettre en danger, ceux-ci n'hésitent pas à s'auto-censurer en limitant la diversité de leurs programmes.

Au Rwanda, le pouvoir a récemment demandé aux médias locaux de s'engager davantage "dans la résolution des problèmes de la société". En clair : de traiter de sujets positifs et non critiques.

Face à ces demandes insistantes et à des cas de censures déjà mis en place, beaucoup choisissent ainsi d'éviter les sujets sensibles, préférant l'autocensure. C'est ainsi qu'on retrouve de nombreuses émissions sport ou musique sur les différentes radios basées à Kigali. Le public s'habitue à la disparition, ou en tous cas au raccourcissement, des programmes politiques. 

"Un journalisme responsable"

Jean Lambert Gatare, directeur des programmes de Radio Isango Star, une des radios partenaires de la Deutsche Welle au Rwanda, justifie le choix des médias :  "À mon sens ce n'est pas une question de vouloir se réfugier dans des sujets moins importants. Par contre, on pratique un journalisme, je dirais, responsable", estime-t-il.

Selon lui, la société rwandaise serait "un peu traumatisée par les sujets que je pourrais appeler brûlants, de par l'expérience qu'ils ont vécu." 

Mais même si elle n'est pas évoquée directement, la question de l'autocensure est dans toutes les têtes. Les journalistes avouent avoir peur d'aborder certains sujets sensibles comprenant des avis critiques sur le pouvoir en place. 

Ceux qui s'y risquent disent avoir été placés sur une "liste noire" par certains propriétaires de stations de radio ou de télévision. 

"Cela m'est arrivé déjà six fois d'être invité dans une émission et à la dernière minute, on me dit que ça a changé", témoigne Ntwari John Williams, journaliste. "Le journaliste m'appelle ensuite pour me dire : on nous a dit que vous étiez tellement dangereux qu'on ne pouvait pas vous permettre de dire quelque chose sur nos ondes."   

Règne de la censure et l’autocensure

Pour la Commission des médias au Rwanda, en revanche, il est faux de dire que les médias sont muselés, vu l'effort fourni par l'Etat pour promouvoir le droit d'expression. 

"J'ai par exemple vu des articles sur un sujet qu'on peut qualifier de sensible. Quand il y avait une perquisition dans le domicile de Rwigara. Si on n'est pas satisfait c'est peut être qu'on aimerait entendre autre chose dans la bouche des journalistes", glisse Cléophas Barore, présidente de la Commission  des médias. 

Différentes personnalités politiques du Rwanda ont souvent qualifié de "biaisés" les rapports de Reporters Sans Frontières qui estiment, année après année, qu'il n'y a pas d'évolution positive des médias du pays.

Pour qualifier le Rwanda, l'association de journalistes parle souvent du pays où "règnent la censure et l’autocensure". 

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher