topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE : LE BURUNDI SE DIRIGE-T-IL VERS UNE RÉPUBLIQUE MONARCHIQUE ? ARIB.INFO PUBLIE LE TEXTE INTÉGRAL DU PROJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION DU BURUNDI. ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
EAC : les coûts élevés de la logistique entravent le commerce et les investissements Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 10/10/2017 – Source Xinhua

Les coûts élevés des échanges et la faiblesse des services logistiques entravent les investissements étrangers directs et la croissance économique dans la région de l'Afrique de l'Est, a déclaré mardi le secrétaire principal kenyan au Commerce, Chris Kiptoo.

Le responsable kenyan a noté que la logistique performante réduirait le coût des importations, et serait vitale pour les producteurs qui veulent participer aux cercles de production mondiaux et éventuellement se lancer dans de nouvelles affaires.

"L'amélioration de la logistique comprend plusieurs aspects tels que l'amélioration des capacités logistiques, le développement de la réhabilitation de l'infrastructure physique et la rationalisation des procédures liées au commerce", a déclaré M. Kiptoo lors du lancement du rapport sur la performance logistique de 2017 à Nairobi.

Le rapport, publié par le Conseil des expéditeurs d'Afrique de l'Est (SCEA), indique que l'environnement d'affaires s'est amélioré dans la région, grâce à de bons choix politiques, à l'augmentation du commerce intrarégional et à un secteur privé dynamique.

Le rapport, qui analyse la performance de la logistique commerciale en termes d'indicateurs de temps, de coût et de complexité par rapport à ceux des principaux pôles commerciaux mondiaux, indique que les réformes initiées par les Etats membres de la région portent leurs fruits.

"Nous utiliserons les indicateurs pour interpréter la performance de la chaîne logistique, révéler aux décideurs politiques et aux entreprises toute l'ampleur des goulets d'étranglement et proposer des mesures de réparation appropriées", a déclaré Gilbert Langat, président du Conseil kenyan des transporteurs.

Les coûts de transport routier ont baissé "en raison des améliorations apportées à l'infrastructure routière, de la réduction du nombre de contrôles policiers et de l'amélioration de l'efficacité grâce à l'automatisation", a déclaré M. Langat.

"Cependant, les défis liés à la capacité et à l'inefficacité du chemin de fer actuel signifie que ce moyen de transport continuera à être difficile à concurrencer avec le transport routier", a-t-il dit. "Les défis pour les anciennes infrastructures ferroviaires seront encore aggravés lorsque le chemin de fer à voie normale sera entièrement opérationnel".

Le rapport a noté une diminution de 40% du temps de transport de camions entre 2014 et 2016, de Mombasa à Nairobi (26,4 heures); de Mombasa à Kampala (10,7 jours), et de Mombasa à Kigali (12,5 jours).

M. Langat a indiqué que l'amélioration du temps de stockage au port, passant de 68 heures en janvier 2015 à huit heures en décembre 2016 au port de Mombasa, peut être attribuée à l'introduction de l'accostage fixe et à l'expansion du port.

Sur les six États membres de la Communauté d'Afrique de l'Est, seuls la Tanzanie et le Kenya ont un accès direct à la mer, respectivement à Dar es-Salaam et à Mombasa. Le Burundi, le Rwanda, le Soudan du Sud et l'Ouganda sont tous enclavés.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher