topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des Congolais arrêtés au Burundi pour "séjour illégal" et "actes de prostitution" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 30 octobre 2017

Burundi : 20 ressortissants congolais appréhendés pour «délit de prostitution en situation irrégulière»

Bujumbura, Burundi - Quelque 20 ressortissants de la République démocratique du Congo voisine sont, depuis dimanche, entre les mains de la police pour "séjour illégal", aggravé par des "actes de prostitution" à Rumonge (photo, bureau communal), une ville du littoral du Lac Tanganyika, à 80 kilomètres au sud de Bujumbura, la capitale du Burundi, a rapporté la radio publique, citant des sources administratives locales.

Cette importante ville portuaire et cosmopolite est encore assidument fréquentée par des commerçants tanzaniens et zambiens.

En plus de l’infraction de séjour illégal, les Congolais ont été appréhendés en flagrant délit, dans des maisons closes de la ville, a accusé le gouverneur de Rumonge, Juvénal Bigirimana.

Selon la même source, il y a, parmi les prévenus étrangers, 15 hommes et 5 femmes dont les dossiers sont en cours de confection, avec le risque de se voir expulser du territoire burundais.

Le gouverneur a encore fait état de 22 autres Burundais, dont 14 hommes et 8 femmes, qui ont été également appréhendés dans la même situation de «délit de prostitution».

L’article 372 du code pénal burundais stipule que ce délit est punissable de «trois mois à cinq ans de servitude pénale» et d’une amende de «dix mille à cent mille francs burundais» (de six à soixante dollars américains).

 «La peine pourra être portée à dix ans, si la personne sur laquelle aura porté la débauche ou la prostitution est âgée ou apparemment âgée de moins de vingt et un ans», selon le même code.

Au Burundi, les unions libres et le concubinage sont également dans le collimateur du pouvoir qui compte y mettre un terme avant la fin de cette année.

Dans cette moralisation de la société, sur fond de ferveur religieuse, tous les couples en union libre doivent passer à la mairie pour régulariser leurs situations, faute de quoi, des sanctions sévères seront prises contre eux.

On assiste depuis à des cérémonies collectives de mariage qui rassemblent parfois des centaines de couples pour régulariser leurs situations, surtout à l’intérieur du pays.

En plus des amendes, ceux qui ne respecteront pas les délais impartis risquent de perdre certains privilèges sociaux offerts par l’Etat.

La femme en union libre ne bénéficiera plus de la gratuité des soins à l’accouchement, tandis que l'enfant né de l’union libre se verra privé de la gratuité des études et des soins.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher