topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ROBERT MUGABE SE RETIRE APRÈS 37 ANS AU POUVOIR : Une semaine après la prise de pouvoir de l’armée, le placement du président en résidence surveillée et le lancement d’une procédure de destitution à son encontre, Robert Mugabe a finalement cédé à la pression et annoncé mardi 21 novembre sa démission après 37 ans passés au pouvoir. [@rib News, 21/11/2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le football féminin en constante progression au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

PANA, 05 novembre 2017

Bujumbura, Burundi - Le football féminin a confirmé sa constante progression lors du match de samedi, au stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura, qui s’est soldé par la victoire des "Hirondelles" (Intamba, en Kirundi, la langue nationale) sur un score de deux buts à zéro face aux «Banyana Banyana» (Filles, en xhosa, l’une des langues d’Afrique du sud), dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde des moins de 20 ans(U20) prévue en France, en 2018, de l’avis général des observateurs sportifs au Burundi.

Le match-retour déterminant entre les deux formations des Intamba et des Bafana Bafana est programmé dans deux semaines, en Afrique du sud.

A domicile, les "filles du match" de samedi ont été  respectivement Arielle Uwimana, ouvrant la marque dès la 3ème minute de la première partie, et Falone Nishimwe, aggravant le score, à la 83ème minute de la rencontre.

"Nous n’avons pas peur des Sud-africaines pour nous être préparées suffisamment à temps", rassurait, la veille, la sélectionneuse des Hirondelles, Daniella Niyibimenya.

La sélectionneuse comptait encore sur un public nombreux pour pousser les Hirondelles et les 22.000 places du stade Prince Louis Rwagasore n’ont pas été loin de se remplir, indique-t-on du côté de la Fédération de football du Burundi.

Les Hirondelles restaient sous le charme du public sportif burundais depuis leur score fleuve de six buts à zéro marqués contre leurs consœurs de Djibouti, toujours dans le cadre des éliminatoires de la prochaine coupe du monde.

Le football féminin n'a cessé de progresser depuis que Mme Lydia Nsekera est devenue la première présidente de la Fédération de football du Burundi (Ffb), en 2004, lui reconnaît-on le mérite, aussi bien au niveau national qu’international.

La tenante du « Football pour tous» est à l’origine de la création de la toute première édition du championnat national de football féminin au Burundi.

La Burundaise est propriétaire de plusieurs clubs de football féminin aux noms évocateurs de son ambition comme « Ishaka »(Détermination, en langue nationale) ou encore "Kerebuka" (Ouvrez les yeux).

Au-delà des frontières nationales, elle est connue comme étant la première femme membre du comité exécutif de la Fédération internationale de football association (Fifa) depuis 2012.

Au Burundi, le football reste de loin le sport de masse et un réservoir de jeunes talents qui s’exportent de plus en plus à l’étranger.

L’athlétisme suit, avec là aussi, des talents cachés ou déjà révélés comme dans le cas de Mlle Francine Niyonsaba dont la dernière médaille d'argent en date remonte à août 2017, aux championnats du monde de Londres, en 1 minute, 55 secondes et 92 centièmes, derrière la Sud-africaine et rivale de toujours, aux 800 mètres, Caster Semenya.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher