topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ROBERT MUGABE SE RETIRE APRÈS 37 ANS AU POUVOIR : Une semaine après la prise de pouvoir de l’armée, le placement du président en résidence surveillée et le lancement d’une procédure de destitution à son encontre, Robert Mugabe a finalement cédé à la pression et annoncé mardi 21 novembre sa démission après 37 ans passés au pouvoir. [@rib News, 21/11/2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
FIDH salue la mémoire de Jean-Baptiste Nsabimana de la Ligue burundaise Iteka Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

FIDH, 09/11/2017

Disparition de Jean-Baptiste Nsabimana : la FIDH rend hommage à un jeune et brillant défenseur des droits humains

 (Paris) La FIDH exprime sa profonde tristesse suite au décès, le 6 novembre 2017, de Jean-Baptiste Nsabimana, jeune et fervent défenseur des droits humains burundais. Jean-Baptiste Nsabimana était, à 31 ans seulement, le directeur exécutif de la plus ancienne organisation de défense des droits humains du Burundi : la Ligue ITEKA, membre de la FIDH. La Ligue ITEKA, la FIDH, le Burundi, et plus largement le mouvement des droits humains en Afrique, perdent un défenseur des droits humains remarquable.

Jean-Baptiste Nsabimana était jeune. Il était cependant un défenseur des droits humains déjà largement accompli. Doctorant, avocat, défenseur passionné de la cause burundaise et directeur de la Ligue ITEKA, il n’a ménagé aucun effort en faveur du combat des droits humains.

« Jean Baptiste Nsabimana a eu un parcours remarquable. Son courage, son énergie et son professionnalisme lui assurait la confiance et le respect de celles et ceux qui ont eu la chance de collaborer avec lui. Il était devenu l’un des moteurs de la principale organisation de défense des droits humains burundaise, la Ligue ITEKA. La perte brutale de Jean-Baptiste est un coup extrêmement dur, à la fois pour sa famille et ses amis mais aussi pour le combat des droits humains au Burundi. » Dimitris Christopoulos, Président de la FIDH

Depuis le début de l’année 2015 et le déclenchement de la crise au Burundi, Jean-Baptiste Nsabimana œuvrait au quotidien pour documenter les crimes commis parmi lesquels des meurtres, disparitions forcées, actes de torture, violences sexuelles, arrestations et détentions arbitraires. Au péril de sa vie. Il quitte le Burundi en mai 2016 après avoir fait l’objet de multiples menaces d’assassinat de la part du service national de renseignement (SNR) et de membres de l’armée, du fait de ses activités de défenseur. Il rejoint l’équipe en exil de la Ligue ITEKA pour continuer le combat et est nommé après six mois directeur exécutif de l’organisation.

« Jean-Baptiste Nsabimana était un exemple de détermination et de bravoure. Il se dressait sans relâche devant la barbarie et l’horreur de la répression du régime burundais et portait haut et fort la voix des victimes pour lesquelles il ne cessait de se battre et de demander justice. » Paul Nsapu, Secrétaire général adjoint de la FIDH

Jean-Baptiste Nsabimana avait participé à la 61ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples au cours de laquelle il avait adressé un vibrant appel en faveur de la résolution de la crise burundaise. Jean-Baptiste est décédé de retour de mission dans un accident de la route. Bertrand Hezagira, un proche de Jean-Baptiste Nsabimana, est également décédé dans l’accident.

« Nous nous souviendrons de l’engagement et du sourire de Jean-Baptiste lesquels incarnaient l’espoir d’un Burundi et d’un monde plus respectueux des droits humains. Le plus bel hommage que nous lui rendrons sera de continuer avec toujours plus d’abnégation à défendre les droits humains et lutter pour le retour de la paix au Burundi. » Sheila Muwanga, Vice Présidente de la FIDH

Le décès de Jean-Baptiste Nsabimana endeuille la FIDH et ses 184 organisations membres, qui présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille, son épouse et ses enfants, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré à ses côtés dans ce combat pour la justice et la paix au Burundi. La FIDH exprime une pensée particulière pour ses ami.es et collègues de la Ligue ITEKA, leur fait part de sa solidarité militante et se tient à ses côtés pour poursuivre le combat pour les droits humains au Burundi. Elle présente également ses plus sincères condoléances à la famille et aux ami.es de Bertrand Hezagira.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher