topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ROBERT MUGABE SE RETIRE APRÈS 37 ANS AU POUVOIR : Une semaine après la prise de pouvoir de l’armée, le placement du président en résidence surveillée et le lancement d’une procédure de destitution à son encontre, Robert Mugabe a finalement cédé à la pression et annoncé mardi 21 novembre sa démission après 37 ans passés au pouvoir. [@rib News, 21/11/2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi veut faire de la prison un lieu de "réhabilitation du condamné" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 12/11/2017 – Source Xinhua

Le Burundi veut faire de la prison un lieu de "réhabilitation et de rééducation du condamné" afin de lui permettre de se réintégrer facilement dans la société, a promis devant les sénateurs du Burundi Aimée-Laurentine Kanyana, ministre burundaise de la Justice. [Photo : Cour intérieure de la prison de Mpimba, à Bujumbura.]

La ministre Kanyana, qui défendait le projet de loi portant modification du régime carcéral burundais, a souligné que le Burundi, en optant pour cette réforme légale, veut manifester sa détermination dans le respect des conventions internationales qu'il a déjà souscrites, notamment en ce qui concerne la bonne organisation des régimes carcéraux.

"Au cœur des innovations introduites, se trouve l'ultime objectif de préparer les détenus condamnés à une bonne réintégration sociale, de manière à être utiles pour eux-mêmes et pour la société burundaise toute entière aussitôt après avoir purgé leurs peines carcérales", a-t-elle précisé aux membres de la chambre haute du Parlement.

C'est pourquoi, a-t-elle expliqué, dans cette perspective, les prisons burundaises pourront offrir des services rémunérés des détenus aux particuliers qui le demandent-par exemple creuser une tombe-, aux responsables de ces établissements carcéraux.

Une fois payés pour les services rendus, les prisons pourront reverser une partie du revenu (pécule) aux détenus qui auront fourni les services, a-t-elle ajouté.

La ministre Kanyana a indiqué également que les modifications introduites prévoient aussi, notamment au niveau du code pénal et procédure pénale instituant le mécanisme de la peine des "travaux d'intérêt général (TIG)", que les détenus qui y prendront part, se verront accorder des pécules au prorata des services rendus.

Dans tous les cas, a-t-elle insisté, les détenus seront associés, à travers leurs représentants, dans la gestion des produits auxquels ils ont pris part.

Mme Kanyana a souligné que dans le cadre d'améliorer sans cesse les conditions carcérales au Burundi, l'administration des prisons sera modernisée et travaillera au respect des standards minima de santé, d'hygiène, d'alimentation et de sécurité.

De la sorte, a-t-elle révélé, il est prévu dans le plan directeur d'aménagement des prisons burundaises, la séparation effective des femmes et des mineurs incarcérés des autres catégories de détenus.

Ainsi, selon la ministre burundaise, dans l'esprit de la politique pénitentiaire de réinsertion des détenus, des centres de rééducation pour mineurs et des quartiers pour filles seront créés.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher