topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura accueille la Conférence des associations des policiers chrétiens africains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 14/11/2017 – Source Xinhua

Le président burundais appelle les policiers africains à "travailler en synergie" pour préserver l'intégrité de la vie

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a appelé lundi les policiers chrétiens africains à "travailler en synergie" pour préserver la vie humaine au cours des opérations quotidiennes de sécurisation de leurs compatriotes respectifs. [Photo : Le président Nkurunziza (3è à-p-d-g), qui ouvrait officiellement lundi à Bujumbura les travaux de la 7ème Conférence des associations des policiers chrétiens africains.]

Le président Nkurunziza, qui ouvrait officiellement à Bujumbura les travaux de la 7ème Conférence des associations des policiers chrétiens africains (PACPAC) prévue du 13 au 17 novembre dans la capitale burundaise, a saisi l'occasion pour recommander aux policiers participants de s'armer sans cesse dans leur mission confiée, de l'éthique et la déontologie professionnelle.

Quatorze pays africains, à savoir le Burundi, le Kenya, la Tanzanie, la République démocratique du Congo (RDC), l'Ouganda, le Soudan du Sud, le Nigeria, la Zambie, le Malawi, l'Afrique du Sud, le Togo, le Botswana, le Cap-Vert et le Liberia, prennent part à ces assises policières.

D'autres délégations policières, venus d'autres continents (Amérique, Asie et Europe), notamment les ressortissants du Canada, des États-Unis, de la Grande Bretagne et de l'Inde, participent également à ces travaux.

"Vous devez être sans cesse des policiers rompus à la discipline en étant de vrais leaders en tout et partout pour apporter votre pierre à l'édifice dans la consolidation de la sécurité de l'Afrique et du monde entier, à l'éradication des fléaux de corruption et de diverses formes de criminalité qui gangrènent encore par ici par là nos pays africains. Dans cette noble mission, vous devez vous servir comme boussole, le principe sacro-saint de résolution pacifique des conflits", a recommandé le président burundais.

Au nom d'autres délégations policières africaines, Kibinga Wa Muturi, chef de délégation kenyane, a demandé à ses confrères policiers africains, à prêcher par l'exemple, dans la "construction" des corps policiers africains acquis à la vision d'une police de "proximité" populaire.

Pour sa part, Marc Bardsley, qui a représenté la police des États-Unis, a emboîté le pas à son collègue kenyan, en plaidant pour le recours "permanent" au dialogue avec diverses couches populaires africaines dans la résolution des conflits locaux, dans l'ultime but de prévenir d'éventuelles bavures policières.

Les participants à ces assises policières panafricaines, envisagent à l'issue de ces travaux programmés sur quatre journées, de soumettre auprès des chefs d'Etat africains dont les pays abritent des démembrements de la PACPAC, un plaidoyer sur l'amélioration de la cohésion des corps policiers africains d'ici l'horizon 2030.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher