topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le président du Burundi à Ouaga : Encore un merci à Blaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

L’Observateur Paalga, 7 avril 2010

Blaise Compaoré accueille Pierre NkurunzizaPierre Nkurunziza, le chef de l’Etat du Burundi, est en visite au Burkina Faso, depuis hier 6 avril 2010. Il s’agit d’une “visite de travail et d’amitié, mais aussi pour remercier le président du Faso, qui s’était investi pour que le Burundi retrouve la paix”, a laissé entendre l’illustre visiteur à l’aéroport international de Ouaga.

Du reste, une présidentielle et des législatives sont prévues dans moins de 2 mois, alors que le pays est sous tension sociale et surtout militaire. A signaler qu’aujourd’hui 7 avril à 10 heures, en principe, le président burundais s’adressera aux députés à l’Assemblée nationale.

Parvenu au pouvoir en août 2005 par les urnes et grâce à son parti le CNDD-FDD, l’ex-rébellion armée hutu, Pierre Nkurunziza, a su calmer les différentes tensions qui se manifestaient de façon sporadique depuis l’assassinat de Melchior Ndadaye. Appliquant le fair-play dans la politique, pratique recommandée en sport, l’ancien maître d’éducation physique et sportive a gagné des batailles, mais n’ignore pas que la paix n’est jamais un acquis définitif. Surtout dans un pays où certaines meurtrissures ne sont pas totalement cicatrisées.

Au mois de mars dernier, il y a eu des grèves des enseignants dans le primaire et le secondaire, et il a fallu que le chef de l’Etat burundais monte lui-même au créneau pour calmer les grévistes.

Depuis décembre 2009, l’armée connaît de graves crises, ponctuées par des arrestations et des renvois, à telle enseigne que le général Germain Niyoyankana, ministre de la Défense, a évoqué l’éventualité, si cette situation perdurait, de saut “dans le gouffre” pour le Burundi.

Des tracts qui exacerbent cette tension circulent dans les casernes. Or, l’armée a toujours été au cœur de la vie politique de ce pays. Cette atmosphère délétère explique-t-elle ce séjour burkinabè du premier magistrat burundais, question de demander des conseils au docteur ès crises du Faso ?

Que nenni, a répondu Pierre Nkurunziza, qui a balayé d’un revers de main tous ces faits évoqués. Pour lui, même “aux USA, en Europe, ce sont des choses qui arrivent, encore plus dans un pays postcrise tel que le Burundi”. Et Blaise lui-même de faire allusion aux grèves qui se déroulent souvent à Ouaga, ponctué d’un rire, après la réponse de Pierre Nkurunziza.

En tout état de cause, si ce pays parvenait encore à franchir ces échéances électorales sans trop de heurts, cela signifierait que l’ancrage démocratique est en train de prendre davantage racine. Et c’est tant mieux pour ce pays abondamment arrosé, et dont les populations ne demandent qu’à gagner la lutte contre la pauvreté.

Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher