topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a démissionné Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 21/11/2017 - Source Reuters

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a finalement cédé aux multiples pressions en faveur de son retrait et a démissionné mardi, près d'une semaine après une intervention de l'armée.

Plus vieux chef de l'Etat en exercice de la planète, Robert Mugabe, 93 ans, était en résidence surveillée depuis l'intervention des militaires, mais refusait de céder le pouvoir qu'il exerçait sans partage depuis l'indépendance, en 1980. [Photo : Robert Mugabe et son épouse Grace, souvent décrite comme "la femme la plus détestée du Zimbabwe" et considérée comme celle par qui la chute est arrivée.]

A l'annonce de son départ, des milliers de Zimbabwéens sont descendus dans les rues d'Harare, la capitale, pour faire la fête et les automobilistes ont improvisé un concert de klaxons.

Certaines personnes brandissaient des photos du chef d'état-major de l'armée, le général Constantino Chiwenga, et de l'ex-vice-président Emmerson Mnangagwa, dont le limogeage, le 6 novembre, a déclenché l'intervention inédite de l'armée.

Ce dernier, comme on s'y attendait, succédera à Robert Mugabe et devrait prêter serment mercredi ou jeudi, a-t-on annoncé auprès de la Zanu-PF, le parti au pouvoir.

Robert Mugabe a remis sa démission alors même que les députés engageaient une procédure de destitution contre lui et que le président sud-africain, Jacob Zuma, et son homologue angolais, Joao Lourenço, avaient annoncé leur venue pour mercredi à Harare afin de le convaincre d'abandonner le pouvoir.

L'armée est intervenue parce qu'elle craignait que l'épouse de Robert Mugabe, Grace, personnalité clivante et impopulaire, en raison notamment de son goût affiché pour le luxe dans un pays très pauvre, n'en profite pour succéder à son mari.

Emmerson Mnangagwa a été un homme clé de Robert Mugabe pendant des décennies. Il est accusé d'avoir participé à la répression de ceux qui contestaient l'autorité du président.

Reuters avait rapporté en septembre qu'Emmerson Mnangagwa complotait en vue de prendre la succession du vieux président avec l'appui de l'armée.

Ce complot prévoyait la mise en place d'un gouvernement d'union et de transition, avec la bénédiction de la communauté internationale, afin de permettre que le Zimbabwe se réinsère dans le concert des nations.

L'objectif essentiel était de stabiliser l'économie du pays.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher