topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura fait appel à la Chine pour agrandir et moderniser son aéroport Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 28 novembre 2017

Burundi : Approbation d’un projet de modernisation et d’extension de l’aéroport international de Bujumbura

Bujumbura, Burundi - Un projet de modernisation et d’extension de l’aéroport de Bujumbura (photo, entrée), «pour le mettre aux standards internationaux» de l’aviation civile, a été approuvé en Conseil ordinaire des ministres, vendredi dernier, a-t-on appris d’un communiqué officiel publié lundi.

Les travaux vont porter sur la réhabilitation de l’aire de mouvement (piste, voies de circulation et parking avions), la construction et l’équipement d’une nouvelle tour de contrôle, la construction et l’équipement d’un nouveau terminal passagers, précise la source.

Pour exécuter ce projet, «le gouvernement pourrait recourir à un crédit concessionnaire à taux préférentiel», moyennant une assistance technique offerte par l’entreprise chinoise : «China Communications Constructions Company Ltd» (CCCC).

Le gouvernement burundais compte encore sur une assistance financière offerte par la République Populaire de Chine, à travers la Convention de financement à signer avec EXIM BANK, lit-on toujours dans le communiqué.

Dans l’état actuel des choses, l’unique aéroport de classe internationale à Bujumbura, la capitale burundaise, connaît des défis liés notamment à l’accroissement du trafic et aux exigences de sécurité et de sûreté, motive le communiqué.

Par ailleurs, les infrastructures, les installations et les équipements aéroportuaires actuels « ne sont plus en adéquation avec les standards internationaux, tels que recommandé par l’Organisation internationale de l’aviation civile », selon la même source qui parle d’une « infrastructure de souveraineté nationale, ayant un caractère stratégique » pour le pays.

Au cours de ces dernières années, le trafic aérien à l’aéroport international de Bujumbura s’est accru dans des proportions significatives de 60.000 passagers en 2001, qui sont passés à 240.000 en 2014, illustre le communiqué qui, par ailleurs, estime que l’Etat burundais est donc appelé à le rendre «moderne et compétitif au niveau de la sous-région ».

Le Conseil du gouvernement a, par la même occasion, adopté un projet de construction d’un aéroport secondaire au nord du pays, toujours avec l’expertise de la CCCC.

Le futur aérodrome de Kabamba revêt, aux yeux du gouvernement burundais, une «importance sécuritaire» car, il pourrait servir d’aéroport de dégagement pour les aéronefs de petit et moyen-courriers dans le cas où il y aurait des difficultés avec l’aéroport de Bujumbura.

Le terrain nécessaire pour sa construction a déjà été délimité et la société CCCC est en train de développer les études de pré-faisabilité techniques y relatives.

On apprend, par ailleurs, que la même société chinoise s’est engagée à mobiliser le financement nécessaire à la construction de cet aérodrome.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher