topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Lancement du plan directeur de Bujumbura et ses alentours "Vision 2045" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 28/11/2017 – Source Xinhua

Le président burundais Pierre Nkurunziza a procédé mardi au lancement officiel du plan directeur de la ville de Bujumbura et ses alentours "Vision 2045" (photo).

Selon le ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme, Célestin Ndayizeye, et président du Comité de pilotage de ce projet, ce plan sert d'un outil de planification pour promouvoir le développement socio-économique de la capitale Bujumbura et juguler une croissance rapide non planifiée qui risque de provoquer des crises socio-environnementales à l'avenir.

Il a indiqué que compte tenu de la création attendue de nouvelles opportunités économiques et d'emplois dans la ville (avec une population actuelle de plus de 800.000 habitants), la population urbaine devrait augmenter pour atteindre 4.100.000 habitants d'ici 2045, soit une augmentation de 3,2% à 5,3% par an.

Il a en outre fait savoir que ce nouveau plan directeur envisage une nouvelle distribution de l'occupation des sols qui tient compte de la réalité socio-économique du pays.

Ce plan se présentera comme suit : 17% de terres agricoles contre 70% actuellement; 47% d'espaces naturels (réserves naturelles, rivières, zones humides) contre 13% actuellement et 36% d'espace urbain proprement dit contre 17% actuellement.

Il y aura aussi 18% de zones résidentielles contre 8% actuellement; 8% d'établissements publics contre 2% actuellement; 6% de parcs, d'espaces ouverts au public et de zones humides contre 5% actuellement et 4% d'infrastructures et de routes contre 2% actuellement.

En termes de superficies et d'opportunités que propose le nouveau plan directeur, M. Ndayizeye a dit que 21.500 Ha ont été délimités pour 14 arrondissements urbains et 4 arrondissements périurbains à même d'accueillir les 4.100.000 habitants d'ici 2045.

Il a été prévu aussi 2.000 Ha à allouer aux activités commerciales, créant plus de 1,4 million d'emplois d'ici 2045, 6.000 Ha autres seront alloués aux activités industrielles, créant plus d'un million d'emplois d'ici-là, 15.000 Ha ont été protégés pour les plantations et les terres agricoles et la conservation à 100% des réserves naturelles existantes, rivières, zones humides et pentes supérieures à 40%.

Le nouveau plan directeur prévoit le jumelage de la mairie de Bujumbura avec la ville de Gihanga de la province de Bubanza et de la province de Bujumbura, la mairie de Bujumbura agissant comme le centre commercial et la ville de Gihanga agissant comme le centre industriel.

La zone de planification s'étend de 121Km2 actuellement à 913,4 Km2, cela ne voulant pas dire, selon Célestin Ndayizeye, que ''ce Plan directeur du « Grand Bujumbura » n'envisage nullement d'annexer sur la mairie les territoires des provinces concernées par l'aménagement et le développement des territoires voisins comme un tout". 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher