topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE : LE BURUNDI SE DIRIGE-T-IL VERS UNE RÉPUBLIQUE MONARCHIQUE ? ARIB.INFO PUBLIE LE TEXTE INTÉGRAL DU PROJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION DU BURUNDI. ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi pour une intégration plus approfondie de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 30/11/2017 – Source Xinhua

La Communauté Est-Africaine (CEA/EAC) des six pays de l'Afrique de l'Est a commémoré jeudi la quatrième Journée dédiée à cette Communauté sous le thème central "Renforcer le développement socio-économique pour une intégration plus approfondie", selon la ministre Isabelle Ndahayo (photo) en charge des affaires de la CEA.

Isabelle Ndahayo s'est exprimée jeudi sur les ondes de la Radiotélévision Nationale du Burundi dans une déclaration faite à l'occasion de la commémoration de la 4ème Journée dédiée à la CEA (30 novembre 2013-30 novembre 2017).

"Pour l'année 2017, cette journée est dédiée à la sensibilisation des populations, au renforcement de l'esprit communautaire et aux idéaux de l'intégration. Le thème central de cette année est: "Renforcer le développement socio-économique pour une intégration plus approfondie de la Communauté Est-Africaine", a déclaré Mme Isabelle Ndahayo.

Elle a précisé que ce thème qu'elle a appelé "phare" a été retenu afin de susciter une meilleure prise de conscience sur l'impact de la mise en œuvre des projets et programmes communautaires intégrateurs au niveau de chaque pays partenaire de la Communauté Est Africaine.

Elle a ajouté que la commémoration de cette Journée permet de marquer d'un sceau particulier la renaissance de la CEA et d'honorer ainsi la vision et la détermination des pères fondateurs de cette Communauté qui, a-t-elle dit, "ont pris l'option d'une intégration progressive et globalisante passant par l'Union Douanière, le Marché Commun et l'Union Monétaire pour, enfin de compte aboutir à l'objectif ultime de mise sur pied d'une Fédération Politique".

Pour le cas du Burundi, la ministre à la Présidence chargée des Affaires de la Communauté Est-Africaine a fait savoir que la commémoration de cette Journée est une occasion de rappeler aux uns et aux autres que l'adhésion du Burundi au sein de la CEA est "un moyen pour le Burundi de surmonter les obstacles liés à son enclavement naturel pour le bien-être présent et futur de la population burundaise".

La Journée dédiée à la Communauté Est-Africaine a été célébrée pour la première fois le 30 novembre 2013 après avoir été adoptée par l'Assemblée Législative de la Communauté Est-Africaine et ratifiée par les chefs d'Etat des Pays Partenaires de cette Communauté.

La ministre Isabelle Ndahayo a indiqué que le choix de cette date du 30 novembre n'est pas le fruit du hasard.

"Cette date marque en effet la renaissance de la CEA qui s'était effondrée en 1977 suite aux divergences idéologiques, au désaccord dans le partage des bénéfices générés à partir des services communs et à l'absence de politique pour y trouver une solution, ainsi qu'à la place et au rôle de la population qui n'étaient pas visibles", a expliqué la ministre Ndahayo.

C'est en date du 30 novembre 1999 que trois pays fondateurs de la CEA (Kenya, Tanzanie et Ouganda) ont signé le Traité portant création de cette Communauté qui est en train en vigueur le 1er juillet 2000.

Le Burundi et le Rwanda rejoindront les trois pays fondateurs en 2007 suivis du Soudan du Sud en 2016. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher