topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Fin de la visite du président burundais au Burkina-Faso Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 09/04/2010

Pierre Nkurunziza satisfait de sa visite au Burkina

Source Direction de la Communication de la Présidence du Burkina-Faso

Nkurunziza reçu par CompaoreLe président du Burundi, Pierre Nkurunziza a achevé sa visite d’amitié et de travail de 72 heurs au Burkina ce  8 avril 2010 par un dernier entretien avec le président du Faso et la publication d’un communiqué final dans lequel le chef de l’Etat burundais  exprime sa reconnaissance à Blaise Compaoré pour sa contribution à la reconstruction du Burundi.

Devant la presse, le chef de l’Etat burundais a jugé « très positif » le bilan de son séjour au Burkina, ajoutant notamment  avoir énormément tiré profit de l’expérience du Burkina en matière d’éducation et d’infrastructures.

Le Président burundais et sa délégation ont  «été étonnés que les sociétés nationales (burkinabè) puissent travailler, étudier et mettre en application» leurs connaissances, en participant au développement de leur pays et des pays limitrophes.

Le communiqué final lu par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères du Burkina, Alain Yoda révèle que les deux chefs d’Etat  se sont informés mutuellement de la situation dans leurs pays respectifs, ont eu des échanges sur leurs expériences respectives en matière de gouvernance, de réformes économiques et structurelles, ainsi que de lutte contre la pauvreté et de renforcement des capacités. Pierre Nkurunziza et Blaise Compaoré se sont également félicités du niveau des relations bilatérales qui existent entre leurs deux pays et ont souligné la nécessité impérieuse de les renforcer, selon le communiqué. Aussi, ont-ils décidé de consolider ces relations dans les domaines du commerce, des investissements, des transports, de la culture et de la formation.


Visite présidentielle à Bobo : Pierre Nkurunziza dans la ville de Sya

Source Le Faso

 Arrivé mardi dans notre capitale, le président burundais a poursuivi son séjour hier à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina. Pierre NKurunziza et la délégation qui l’accompagne ont visité dans l’après-midi du mercredi 7 avril 2010 l’usine Sofitex Bobo III et le port sec. Deux sites qui reflètent l’ambition économique de notre pays et qui pourraient bien inspirer le Burundi. Cette contrée en pleine reconstruction après plusieurs années de guerre.

Cette visite du président Pierre NKurunziza dans la ville de Sya n’aura duré qu’une demi-journée. Arrivé peu avant midi à l’aéroport international de Bobo-Dioulasso et après avoir observé une pause au pied-à-terre de Lafiabougou, le président burundais va consacrer toute l’après-midi à des visites de sites. D’abord l’usine Sofitex Bobo III où il aura passé une quarantaine de minutes à observer le gigantesque travail abattu par les travailleurs de la société nationale des fibres et textiles mais aussi à écouter les explications de responsables. Des techniciens de laboratoire qui ont ainsi démontré les énormes progrès réalisés par la Sofitex en matière de développement de la filière coton.

Des progrès qui se traduisent surtout par les résultats des recherches menées dans le domaine semencier. C’est donc à juste titre que le visiteur de marque a d’abord été conduit dans le laboratoire de tri de la semence. Une étape capitale pour le président Pierre NKurunziza, qui a pu constater et apprécier le travail de sélection variétale mené dans ce laboratoire en étroite collaboration avec l’INERA. L’usine et le service de classement de Bobo III ont été également visités par le chef de l’Etat burundais.

Lui qui affirme être venu pour s’enquérir de l’expérience burkinabè en matière de production cotonnière avant de préciser que « vous savez que le Burundi, tout comme le Burkina, est un pays à vocation agricole. Nous sommes aussi producteurs de coton. Après les évènements malheureux que ce pays a connu, il nous appartient aujourd’hui de relancer la production cotonnière dans notre pays. Nous sommes venus donc pour voir comment nous pouvons nous inspirer de l’expérience burkinabè afin de redynamiser la filière coton dans notre pays ».

Le port sec qui a officiellement ouvert ses portes le 22 janvier 2010 au cours d’une cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Blaise Compaoré, était également dans le programme de la visite de la délégation burundaise. Cette plate-forme multimodale constitue aujourd’hui un pont entre les Etats de la sous-région ouest-africaine sans littoral et les pays maritimes. Ce site, qui fait aujourd’hui la fierté de notre pays, et singulièrement de la région Ouest, continue de faire l’objet de curiosité des visiteurs de marque de passage à Bobo-Dioulasso.

Après le gouverneur de la BCEAO en février dernier, c’est au tour du président Pierre NKurunziza de visiter ce haut lieu du trafic routier et maritime dans cette ville carrefour qu’est Bobo-Dioulasso. Les dizaines de longs véhicules sous douane immobilisés au parking et que l’on apercevait à perte de vue est la preuve que le port sec est devenu un passage incontournable pour de nombreux transporteurs et autres hommes d’affaires. Et cela après seulement quelques semaines de sa mise en service.

Un site qui a visiblement séduit le visiteur du jour de par sa dimension et surtout les activités qui s’y déroulent avec pour seul objet de faciliter et de fluidifier les procédures douanières. Le moins que l’on puisse dire est que la visite de ces différents sites a constitué une part importante du séjour du président burundais au Burkina. Pierre NKurunziza gardera certainement un bon souvenir de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, mais aussi des efforts inlassables déployés par ces hommes et ces femmes pour faire du Burkina un pays émergent.

Jonas Apollinaire Kaboré

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher