topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Prochaine évacuation aérienne de 20.000 migrants africains piégés en Libye (UA) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 07 décembre 2017

Addis-Abeba, Ethiopie – Un groupe de travail mixte qui prépare le rapatriement des migrants bloqués et soumis à l'esclavage et à la servitude en Libye, prévoit des ponts aériens à partir de ce pays d'Afrique du Nord pour une vingtaine de milliers de migrants détenus dans les régions contrôlées par le gouvernement, a annoncé, mercredi, l'Union africaine. [Photo : Des migrants sur une base navale de Tripoli après avoir été secouru en mer par la marine libyenne, le 4 novembre 2017 (image d'illustration).]

L'Ua et l'Union européenne et le groupe de travail mixte des Nations unies ont tenu leur première réunion à Addis-Abeba lundi pour discuter du sort des migrants africains en Libye et ont convenu d'une feuille de route pour l'évacuation par voie aérienne des migrants sur une période de six mois, a indiqué l'Ua dans un communiqué.

La réunion du groupe de travail spécial était présidé par la Commissaire de l'Ua aux Affaires Sociales, Amira el-Fadil, en présence de représentants de l'Ue, du Haut Commissariat pour les réfugiés (Hcr) et de l'Organisation internationale pour la migration (Oim), qui a dénoncé l'esclavage en Libye après une série d'enquêtes.

Le groupe de travail a révélé qu'au moins 20.000 migrants se trouvant actuellement dans des centres de détention identifiés contrôlés par le gouvernement et qui ont exprimé le souhait de quitter la Libye, seront évacués par pont aérien dans six semaines.

"Les autres priorités immédiates sont également de travailler avec les Etats membres de l'Union africaine pour fournir des services consulaires à leurs ressortissants bloqués en Libye, afin de les identifier et de leur procurer des documents de voyage", a souligné l'Ua dans le communiqué.

Il sera demandé aux autorités libyennes d'accorder des autorisations d'atterrir aux compagnies aériennes autres que celles de la Libye, afin d'accélérer le rapatriement pendant que les pays voisins seront sollicités pour des autorisations de survol, selon le groupe de travail.

Le groupe de travail a exprimé sa reconnaissance aux pays qui ont déjà promis de soutenir les rapatriements de Libye et a invité les autres Etats membres à faire de même.

L'Union européenne a promis d'accorder son soutien financier aux pays qui vont faciliter les efforts de rapatriement et de réinsertion.

Le groupe de travail a été créé lors de la réunion tripartite entre le président de la Commission de l'Ua, Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission européenne, Jean Claude Junker, et le Haut représentant de l'Ue pour les Affaires étrangères et la vice-présidente, Federica Mogherini, et le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, à Abidjan le 29 novembre 2017.

Le 05 décembre 2017, le président de la Commission a rencontré les représentants permanents de 21 Etats dont des ressortissants sont bloqués en Libye ou qui ont une frontière commune avec ce pays.

Le président et la Commissaire aux Affaires sociales ont informé les Etats membres sur les efforts déployés par l'Union africaine avec les partenaires.

Le président a souligné le devoir collectif du continent de réagir rapidement pour alléger les souffrances des migrants bloqués en Libye.

L'Ua a invité les 21 pays à envoyer des agents et à mettre en place rapidement des services consulaires, tels que l'identification de leurs ressortissants et la délivrance d'urgence de documents de voyage.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher