topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La rencontre de Ngurdoto était "la dernière tenue à l'étranger", annonce Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 12/12/2017 – Source Xinhua

Burundi : le gouvernement satisfait des résultats de la 4ème session du dialogue externe interburundais

 Le gouvernement burundais est "satisfait des résultats" de la 4ème session du dialogue politique externe interburundais récemment clôturé en Tanzanie, a déclaré mardi à Bujumbura Phillipe Nzobonariba, secrétaire général du gouvernement et porte-parole du gouvernement. [Photo : Hôtel Ngurdoto Mountain Lodge où s’est tenu du 27 novembre au 8 décembre 2017 la 4ème session du dialogue inter burundais externe.]

Sous l'égide de la Communauté Est-Africaine (CEA, qui regroupe Kenya, Tanzanie, Ouganda, Burundi, Rwanda et Soudan du Sud) et facilitée par l'ancien chef d'Etat tanzanien Benjamin William Mkapa, cette session, tout comme les trois précédentes, s'est déroulée à Arusha, au nord de la Tanzanie, du 26 novembre au 8 décembre dernier.

"Le gouvernement du Burundi remercie le facilitateur Benjamin William Mkapa pour avoir écouté toutes les parties et surtout pour avoir compris la préoccupation du peuple burundais envers la souveraineté nationale et l'Etat de droit en invitant à la table du dialogue et d'une façon inclusive tous les acteurs politiques non poursuivis par la justice ni frappé du mandat d'arrêt international", a précisé M. Nzobonariba dans un point de presse.

Le gouvernement burundais, a-t-il ajouté, salue l'esprit constructif qui a caractérisé les participants à cette session et se réjouit des conclusions qui en sont sorties.

Pour preuve, a-t-il expliqué, le facilitateur Mkapa a pu dégager des points de convergences "de loin plus nombreux" que ceux de divergences sur les questions qui figuraient à l'agenda de la session.

Les points de convergence portent principalement sur des "questions fondamentales" de la vie politique, sociale et économique du Burundi, a-t-il poursuivi, en citant notamment la reconnaissance de la souveraineté du pays, les droits politico-économiques et sociaux de tous les Burundais, ainsi que l'engagement de la classe politique à mettre fin à l'impunité et à rejeter toutes les formes de violence dont des discours de haine comme moyens de résoudre les différends.

"Le gouvernement burundais remercie à cet effet les différents participants tant des partis politiques que de la société civile qui ont montré leur esprit patriotique en mettant en avant les intérêts supérieurs de leur pays, en défendant sa souveraineté et les principes démocratiques", a-t-il signalé.

Avec ces résultats de la 4ème session "qui est la dernière tenue à l'étranger", a-t-il affirmé par ailleurs, ce dialogue va se poursuivre au Burundi et compléter celui qui a rassemblé les Burundais de l'intérieur au premier semestre 2016.

Il a profité de cette opportunité pour lancer, au nom du gouvernement burundais, un appel aux politiciens "non poursuivis par la justice en particulier" se trouvant encore à l'étranger et aux autres réfugiés en général, à rentrer dans leur pays et contribuer aux préparatifs des échéances électorales de 2020.

"Le gouvernement burundais s'engage à prendre toutes les mesures utiles pour leur sécurité, ce qui rentre par ailleurs dans ses missions de tous les jours", a-t-il tenu à rassurer.

Le gouvernement burundais apprécie les efforts fournis par les pays de la sous-région d'Afrique de l'est, a-t-il affirmé, avant de réitérer sa confiance au médiateur en chef dans le dialogue inter-Burundais et chef d'Etat ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ainsi qu'à son adjoint Mkapa "pour les efforts déployés afin de trouver un terrain d'entente" entre les membres de la classe politique burundaise.

"Le Burundi n'est pas dans une crise, encore moins dans une impasse politique, car les institutions en place élues par le peuple en 2015 sont fonctionnelles", a-t-il martelé, avant de réaffirmer que le gouvernement burundais ne va rien ménager pour défendre la souveraineté et l'indépendance politico-économique burundaise.

Il a saisi l'occasion pour plaider en faveur du maintien de la paix, afin que les prochaines élections burundaises projetées en 2020, soient organisées dans un climat apaisé.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher