topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L’ONU/SIDA loue les progrès dans la lutte contre le Sida dans le pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 16 décembre 2017

Bujumbura, Burundi - Le Secrétaire exécutif de l’ONU/SIDA, Michel Sidibé, a loué samedi, les efforts dans la lutte contre la pandémie du Sida au Burundi où la mortalité, liée notamment à la transmission du virus de la mère à l’enfant, a sensiblement reculé ces dernières années. [Photo : Michel Sidibé (g) a été reçu en audience samedi par le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza (d)]

Le diplomate onusien a tenu ses propos à la sortie d'une audience avec le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, dont il a loué le leadership, ainsi que celui de son épouse, Mme Denise Nkurunziza, dans la lutte globale contre le VIH/SIDA au Burundi.

M. Sidibé connaît le Burundi où il a exercé, en qualité de Représentant-résident du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), dans les années 1990-2000.

'Moins de 500 enfants meurent aujourd'hui par an à cause de la transmission du VIH/SIDA par des mères enceintes', a-t-il illustré les progrès «notables» du Burundi, en la matière.

A ce rythme, le Burundi peut complètement éliminer la mortalité liée à la transmission du VIH/SIDA de la mère à l'enfant, a-t-il laissé espérer.

Du côté d'autres partenaires, les relations sont particulièrement tendues entre le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme et le gouvernement burundais.

Le Fonds a décidé de placer une subvention de 72,3 millions de dollars américains sous tutelle du bureau burundais du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), sur la période 2018-2020.

C'est ce qui ressort d'une correspondance du mois d'octobre dernier à la ministre burundaise de la Santé publique et de la lutte contre le SIDA, Mme Josiane Nijimbere.

Les griefs du Fonds mondial portent sur les «limites des résultats, la gestion financière, l'espace décisionnel des responsables locaux de la mise en œuvre qui restreint la réactivité opérationnelle nécessaire à l'accélération des programmes» de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme au Burundi.

A la fin 2017, le financement non utilisé est estimé à plus de 30 millions de dollars américains, soit un taux d'absorption des fonds actuels de 65%, faisait remarquer la correspondance de Marc Eldon-Edington, chef de la division en charge de la gestion des subventions.

De plus, «les défaillances constatées dans le domaine de la gestion financière et de passation des marchés restent préoccupantes» pour le Fonds dont la priorité est de «s'assurer que les subventions sont utilisées de manière optimale, afin d'atteindre les meilleurs résultats possibles'.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher