topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - REMANIEMENT MINISTÉRIEL AU BURUNDI : A moins d'un mois du référendum contesté du 17 mai, le président Pierre Nkurunziza a effectué ce jeudi 19 avril un remaniement qui a fait tomber des têtes, et non des moindres. [@rib News, 19/04/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le FIDA fait un don de 25 M USD au pour l'inclusion financière et rurale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 22/12/2017 – Source Xinhua

L'Assemblée nationale du Burundi a adopté jeudi soir à l'unanimité un projet de loi portant sur la ratification d'un accord de financement d'un don du Fonds international de développement agricole (FIDA) de près de 25 millions de dollars comme appui à l'inclusion financière et rurale au Burundi (PAIFAR-B).

C'est le ministre Déo Guide Rurema, en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, qui a expliqué aux députés les tenants et les aboutissants de ce projet de loi avant son adoption.

Il leur a indiqué que "le gouvernement vient d'obtenir du FIDA un financement de 24,9 millions de dollars" en faveur de ce projet, avant de leur faire le détail de ce financement.

En effet, leur a-t-il dit, "ce financement est un don, non remboursable et sans intérêts, mobilisable à 100% avec un budget national de contrepartie estimé à environ 2.605.000 de dollars".

En outre, a-t-il ajouté, le projet sera mis en oeuvre dans six provinces couvertes par les projets et programmes financés par le FIDA, à savoir Bubanza et Cibitoke à l'ouest du pays, Gitega, Muramvya et Karusi au centre, et Kayanza au nord-ouest.

Il sera déployé dans trois principaux domaines, à savoir la contribution à l'opérationnalisation de la stratégie d'inclusion financière pour 937.000 dollars, le renforcement de l'offre de services financiers en milieu rural pour mieux répondre aux besoins des populations ciblées pour 19.909.000 de dollars et enfin la coordination du projet pour 4.089.000 de dollars.

Lorsque les députés ont cherché à savoir quels étaient les résultats attendus, M. Rurema a répondu que 99.200 ménages ruraux allaient voir leurs revenus augmenter grâce à un accès régulier aux services de crédit et d'épargne des établissements de micro finance et que 2.500 ménages très vulnérables allaient être financièrement et économiquement inclus.

On compte parmi les 99.200 ménages ruraux des ménages sans terre, des jeunes diplômés, scolarisés ou non, menant une activité agricole et non agricole, des ménages pouvant directement participer à un groupe de caution solidaire, des petits producteurs membres des groupements coopératifs rizicoles impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation dans la filière riz et d'autres filières et activités agricoles (maïs, haricot, sorgho, manioc, soja...).

Par ailleurs, plus de 80% des exploitants agricoles ruraux vont devenir ce qu'il a appelé des "clients" crédibles et fiables pour les établissements de micro finance qui se refinanceront régulièrement auprès des banques.

Enfin, la structuration des filières sera renforcée grâce à un financement plus fluide de ses différents maillons.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher