topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les fêtes de fin d’année entourées de mesures sécuritaires particulières au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 24 décembre 2017

Bujumbura, Burundi - Le contrôle "systématique" des véhicules et des occupants, l’usage de l’alcootest, l’interdiction à la circulation des poids lourds et autres engins roulants sans plaque d’immatriculation, ou avec des vitres teintées, sont parmi les mesures gouvernementales particulières qui ont été prises pour "parer à toute attaque terroriste", à l’occasion des fêtes de nouvel an 2018, au Burundi.

Ces attaques terroristes sont particulièrement redoutées de la part des "El Shebaab", les jeunes insurgés islamistes somaliens qui ont déjà proféré des menaces contre le Burundi pour la participation de ses militaires à la mission africaine de maintien de la paix en Somalie (Amisom).

Les corps de défense et de sécurité ont pour autre consigne de faire respecter "rigoureusement" les zones de stationnement, de circulation des motos et des vélos à usage de taxi qui ne doivent pas rouler au-delà de 18 heures locales (16 h GMT), selon un communiqué officiel.

La protection civile, les ministères de la Santé publique et de la Justice ont été également mis en alerte maximale pour répondre aux besoins urgents de la population en cette période spéciale des fêtes de fin d’année.

Les autres services concernés sont la régie nationale de production de l’eau et de l’électricité ainsi que l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT).

Les deux services doivent fournir, chacun en ce qui le concerne, des efforts particuliers pour éviter les habituels délestages de courant continu ainsi que les perturbations téléphoniques.

De son côté, la population est invitée à signaler tout mouvement suspect de personnes et à faciliter le travail des forces de défense et de sécurité.

Quant aux forces de défense et de sécurité, elles sont tenues d’observer des comportements exemplaires dans leur travail de contrôle de la population, faute de quoi, des mesures disciplinaires seront prises en cas de manquement à cette consigne.

Le communiqué étend le contrôle du mouvement des personnes et des beines au niveau des différentes frontières nationales en cette période des fêtes de fin d’année 2017 qui tranche avec les précédentes par un calme relatif.

La crise multiforme autour des élections controversées et émaillées de violences de 2015 ainsi que la tentative de putsch manqué qui s’en était suivie ne sont pas encore totalement effacées de la mémoire collective des burundais encore occupés difficilement à chercher des quoi meubler les fêtes de fin d’année.

La spéculation a refait surface sur les produits de grande consommation, principalement la viande, a-t-on constaté dimanche dans quelques boucheries de Bujumbura, la capitale économique du pays.

Un kilo de viande sans os est passé subitement de 7500 francs burundais (4,2 dollars américains) à 8.000 francs (4,5 dollars) dans les boucheries réputées populaires de la ville.

Le petit poids, le haricot frais et la pomme de terre, qui font généralement les beaux jours de fête au Burundi, affichaient, par contre, des prix plutôt modérés que d’habitude, en pareille période de fêtes de fin d’année, s’accordaient à dire les marchands et les clients.

Pas de rabais observé, par contre, sur le riz, une autre denrée de luxe qui garnit généralement l’assiette du commun des burundais à Noël, la fête la plus populaire dans ce pays africain des Grands lacs à dominante chrétienne.

Côté spectacles, les plus nantis ont rendez-vous avec la star congolaise de la Rumba, Fally Ipupa, en concert à Bujumbura, le 24 et le 25 décembre, dans une station balnéaire des abords frais du lac Tanganyika.

Les oreilles des mélomanes burundais bourdonnaient encore de sonorités mémorables de l’autre star de la musique populaire congolaise, Koffi Olomidé, lors de son passage à Bujumbura, fin juin-début juillet dernier.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher