topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Manifestation en Israël contre l’accord israélo-rwandais sur les migrants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 08/02/2018 – Source i24NEWS

Israël : des milliers de manifestants devant l'ambassade du Rwanda contre l'expulsion de migrants

 Trois jours après avoir reçu 20.000 avis d'expulsion du gouvernement israélien, des milliers de réfugiés érythréens et soudanais se sont rassemblés devant l'ambassade du Rwanda à Herzliya (photo) pour protester contre le programme gouvernemental d'expulsion de 38.000 migrants africains, a rapporté mercredi le porte-parole de la police.

Les forces de l'ordre ont été déployées sur place pour maintenir l'ordre public, a ajouté la même source.

"Nous sommes des réfugiés - nous ne sommes pas des criminels!", scandaient les manifestants, ou encore "Rwanda: Honte à vous!"

Cette manifestation visait également à condamner le gouvernement rwandais qui aurait conclu un accord secret avec Israël pour accepter d'accueillir des migrants expulsés de force contre 5.000 dollars versés au Rwanda pour chaque migrant.

Bien que l'ambassadeur du Rwanda Olivier Nduhungirehe ait catégoriquement démenti ces informations, cet accord est de manière générale considéré comme acquis.

Les migrants ont exprimé leur crainte d'être forcés de quitter Israël pour aller dans un pays connu pour son régime autocratique et ses violations des droits de l'Homme.

Premiers avis d'expulsion envoyés

L'Autorité israélienne de la population et de l'immigration a émis dimanche matin les premiers avis d'expulsion à des milliers de migrants et demandeurs d'asile, amorçant ainsi le programme gouvernemental d'expulsion du territoire israélien de 38.000 migrants

Ces premiers avis d'expulsion ont été délivrés à des hommes célibataires en âge de travailler, sans enfants, demandeurs d'asile dont la requête a été rejetée ou dans l'attente d'un renouvellement de visas (démarche obligatoire tous les deux mois), ont précisé les médias israéliens.

Ils auront un délai de 60 jours pour accepter l'offre de l'Etat, ainsi qu'un billet d'avion et 3.500 dollars de dédommagement. Dans le cas échéant, ils seront mis en détention à partir du 1er avril pour une durée indéterminée.

Dans cette note, distribuée dimanche à des migrants africains attendant de renouveler leurs visas au ministère de l'Intérieur de Bnei Brak, il est dit qu'ils seront envoyés dans un pays d'Afrique, non cité, profitant d'un "gouvernement stable".

Répondant aux appels d'associations, plusieurs dizaines d'activistes se sont rassemblées vendredi à Tel Aviv devant le théâtre national Habima pour protester contre le programme gouvernemental.

Le gouvernement accuse les associations d'entretenir la confusion entre demandeurs d'asile pourchassés pour des raisons politiques et migrants économiques illégaux qui ont fui la pauvreté et constituent - selon lui - la majorité des migrants.

Députés, intellectuels, activistes… La société civile se soulève ces dernières semaines contre ce projet contraignant 38.000 immigrés africains en situation irrégulière à quitter le pays volontairement (vers le Rwanda et l'Ouganda) ou être placés en détention pour une durée indéterminée.

Des survivants de la Shoah ont demandé la semaine dernière au gouvernement israélien de renoncer à ce programme, dans une lettre ouverte publiée en anglais par le quotidien Haaretz, à la veille de la journée internationale de commémoration de l'Holocauste.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher