topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Une ONG belge lance une campagne de récolte de fonds pour le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L'Avenir, 14/02/2018 

40 jours pour soutenir le Burundi

 L’ONG Entraide et Fraternité lance aujourd’hui sa campagne annuelle de récolte de fonds. Avec cette année un focus sur le Burundi

Sur la colline de Kinyami, dans le Bujumbura rural, Salvatore regarde avec fierté la vache installée dans l’étable rudimentaire qu’il a construite à côté de sa maison. [Au Burundi, près de 90% des familles sont des paysans qui parviennent à peine à produire de quoi se nourrir.]

L’animal qu’il a reçu d’un voisin il y a deux mois symbolise pour sa famille de 7 enfants un espoir nouveau: la garantie d’avoir un peu de fumure naturelle pour améliorer la qualité d’un sol jadis très riche mais qu’une utilisation trop intensive d’engrais chimique et une érosion provoquée par le déboisement ont petit à petit appauvri.

Mais cette vache, c’est aussi une chaîne de solidarité qui s’installe dans cette communauté paysanne extrêmement pauvre qui vit à une quarantaine de kilomètres de la capitale burundaise. Car lorsqu’elle mettra bas, Salvatore pourra à son tour offrir le petit à un voisin qui perpétuera à son tour cette chaîne de solidarité.

Ce projet d’autopromotion des communautés paysannes du Burundi n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres qui sont soutenus par Entraide et Fraternité. Mais pour l’ONG belge qui, en ce premier jour du Carême, lance sa campagne annuelle de récolte de fonds, il symbolise à merveille la philosophie qui guide le choix des aides qu’elle accorde à des associations locales au Burundi, au Congo, au Guatemala ou encore au Brésil.

«Le dénominateur commun des actions que nous soutenons, ce sont les familles, les communautés qui refusent de subir et inventent des solutions pour améliorer leur avenir et se mettent ensemble pour y parvenir, résume Catherine Houssiau, du département récolte de fonds de l’ONG catholique de coopération au développement et de solidarité internationale. Ce ne sont pas des Belges qui travaillent sur place et nous n’envoyons pas de matériel, car nous sommes dans une logique de partenariat. Nous soutenons l’autopromotion, des gens qui se prennent en charge, en appuyant des associations locales. C’est le meilleur moyen pour que cela soit durable, en travaillant sur les causes et non sur les conséquences du mal développement.»

Ces projets durables et d’autopromotion de la communauté paysanne du Burundi (près de 90% de la population) sont au cœur de la campagne 2018 d’Entraide et Fraternité qui démarre ce mercredi. Jusqu’à la fin mars, de Namur à Bruxelles en passant par Verviers ou encore La Roche-en-Ardenne et Charleroi, des acteurs de terrains – des Burundais – viendront témoigner dans les paroisses belges et lors d’autres événements festifs et d’échanges. Ces trois prochains lundis, nous vous présenterons dans nos pages ce travail concret d’associations soutenues par Entraide et Fraternité au Burundi (voir ci-dessous) qui permettent à des populations parmi les plus pauvres de la planète d’améliorer leur quotidien de façon durable.

Le programme complet des conférences, témoignages, débats et autres rencontres sur www.entraide.be

Alain WOLWERTZ

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher