topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Pascal Nyabenda an visite de travail de plusieurs jours en Turquie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

PANA, 19 février 2018

Burundi : départ du président de l’Assemblée nationale pour une visite de travail en Turquie

Bujumbura, Burundi - Le président de l’Assemblée nationale du Burundi, Pascal Nyabenda, a quitté Bujumbura, lundi, à destination d’Ankara et d’Istanbul, les deux grandes métropoles politiques et économiques de la Turquie, pour une visite de travail de plusieurs jours, sur invitation de son homologue turc, İsmail Kahraman, a rapporté la radio publique. [Photo : Pascale Nyabenda à son départ lundi de l’aéroport de Bujumbura en compagnie de son épouse.]

L’agenda de la visite prévoit la signature d’un protocole de coopération entre les deux institutions parlementaires, notamment l’échange d’expériences, selon la même source.

En matière d’expérience, les données officielles disponibles indiquent que la « Grande Assemblée nationale » de Turquie est un Parlement monocaméral.

Les 550 députés, élus en novembre 2015, disposent de pouvoirs législatif, budgétaire et de contrôle de l'activité gouvernementale.

Le Parlement burundais, issu des élections de juin 2015, quant à lui, est bicaméral, avec à la Chambre basse, une Assemblée nationale, et à la Chambre haute, un Sénat.

Les deux Chambres du Parlement burundais totalisent un peu plus de 150 députés et sénateurs dont les mandats officiels leur donnent le droit de vote des lois et du contrôle de l’action gouvernementale.

Des rencontres avec différentes autres autorités politiques turques sont également prévues à l’agenda de la visite du patron de l’Assemblée nationale «pour présenter la vraie image du Burundi» et les opportunités d’affaires.

La Turquie fait partie des nouveaux partenaires depuis que le Burundi est secoué par une grave crise politique et des droits humains autour des élections controversées et émaillées de violences de 2015, dont une tentative de putsch militaire manqué.

Le régime turc a été également ébranlé par une tentative de coup d'Etat, en juillet 2016, avant d’échouer sur un lourd bilan officiel de plus de 290 morts, ainsi que des purges à grande échelle dans l'administration et dans l'armée.

En mai dernier, le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, a dépêché un émissaire spécial auprès de son homologue burundais, Pierre Nkurunziza.

L’ambassadeur Hasan Yavuz avait déclaré, au sortir de l’audience, qu’il était venu avec un message d’une "forte coopération entre nos deux pays», rappelant au passage la similarité des situations «dramatiques et inacceptables» de tentatives de coup d’Etat qu’ont connues la Turquie et le Burundi.

C’est dans ce contexte de crise que les partenaires techniques et financiers traditionnels du Burundi, comme l’Union européenne, la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne ou encore les Etats Unis d’Amérique, ont décidé de suspendre l’aide directe au gouvernement burundais.

Des accords de coopération ont été, entre temps, précipités avec la Turquie, la Russie, la Chine, notamment dans les domaines économiques et financiers, ainsi qu’en matière d’assistance militaire et sécuritaire.

En juillet dernier, le Parlement burundais a adopté le projet d’accord de coopération économique et commerciale avec la Turquie.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher