topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le sommet du COMESA reporté pour "un conflit d'agendas" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 25/02/2018 – Source Xinhua

Le prochain sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres du Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe (COMESA) initialement prévu du 9 au 19 avril à Bujumbura est reporté à une date ultérieure, à cause d'un "conflit d'agendas", a déclaré vendredi dans un point de presse Zéphirin Maniratunga (photo), président du Comité national d'organisation de ce sommet et ambassadeur-chef du protocole d'Etat.

M. Maniratunga a précisé que ce report du sommet du COMESA vient d'être décidé comme une ultime solution à une problématique de "conflit d'agendas" survenue entre deux sommets des chefs d'Etat et de gouvernement prévus à des intervalles de temps très rapprochés ; à savoir celui du COMESA initialement attendu du 9 au 19 avril prochain au Burundi, et celui du Commonwealth attendu en Angleterre du 16 au 20 avril 2018.

"On est donc en face d'un conflit d'agendas qui est évident. Et, par rapport à ça, le staff du secrétariat général du COMESA est en train de mener des consultations en vue d'une certaine harmonisation sur de nouvelles dates à convenir pour la tenue du sommet du COMESA ; non pas en avril, mais bel et bien à Bujumbura. A mon sens, le report de ce sommet ne produira nullement aucun impact négatif ; mais bien au contraire, ça va nous aider à ficeler l'organisation dans la mesure où le plus important est la mise en avant de cette vision d'harmonisation", a-t-il expliqué.

Selon M.Maniratunga, la décision de reporter ce sommet du COMESA rapportera des "gains" au niveau de la participation de ces assises régionales qui restent maintenues au Burundi, dans la mesure où les délégations de dix pays membres du COMESA qui seront retenues en avril prochain du 16 au 20 avril à Londres (Angleterre) en tant que membres du Commonwealth, pourront se libérer aisément après pour prendre part à ces assises régionales attendues au Burundi.

"A mon sens, l'enjeu majeur pour ces assises régionales du COMESA à Bujumbura, est celui de mettre en avant de larges consultations dans l'optique de parvenir à une participation massive ; car, au lieu d'organiser un sommet avec 10 pays absents, nous visons plutôt une large inclusivité régionale via une participation maximale des pays membres du COMESA afin que ce rendez-vous de Bujumbura soit couronné de succès", a-t-il insisté.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher