topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Acquittement d’un prêtre Burundais accusé d’agression au Canada Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

@rib News, 26/02/2018 – Source Radio-Canada

Le prêtre de Val-d’Or accusé d'agression sexuelle est acquitté

Le vicaire de la paroisse de Val-d'Or, Charles Bizimana, a été acquitté vendredi après-midi des trois chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Le juge Steve Magnan a rendu cette décision puisqu'il soutenait que les versions de l'accusé et de la plaignante étaient contradictoires. [Photo : Le prêtre Charles Bizimana à la sortie du palais de justice de Val-d'Or. Radio-Canada/Mélanie Picard.]

Le juge a ainsi appliqué l'arrêt W.(D.), qui stipule entre autres que si ce dernier ne croit pas pas le témoignage de l’accusé, mais qu'il a un doute raisonnable, il doit en ce sens prononcer l’acquittement.

L'homme était notamment accusé de voie de fait simple, de séquestration et d'agression sexuelle.

Charles Bizimana n'a pour sa part pas voulu commenter le verdict.

Son avocat, Me Daniel Faucher, n'a quant à lui jamais douté de l'innocence de son client.

Me Daniel Faucher : « Il faut vous mettre dans l'esprit de ce monsieur-là. Il est parachuté ici à Val-d'Or. Il ne connaît pas nos mœurs et coutumes. Il a suivi la dame. On ne peut rentrer dans les détails, mais il s'est retrouvé dans une position fâcheuse. C'est tout. »

Avec cette décision, Charles Bizimana pourra maintenant récupérer son passeport ainsi que le dépôt monétaire qu'il a fait lors de son arrestation.

Rappel des faits

La poursuite cherchait à démontrer que le prêtre de la paroisse avait agressé sexuellement une femme âgée dans son appartement, le 7 mars 2016 à Val-d'Or.

Elle a raconté au tribunal avoir rencontré Charles Bizimana dans un établissement public le matin de l'agression. Ensemble, ils ont décidé de partager un taxi et une fois arrivés chez elle, la dame l'aurait invité à prendre un café dans son appartement.

C'est alors qu'il aurait usé de force pour se rapprocher de la présumée victime, qui serait tombée au sol et se serait évanouie. La femme se serait réveillée avec l'accusé sur elle, qui l'embrassait et procédait à des attouchements.

À de nombreuses reprises, la présumée victime aurait demandé à l'homme d'église de quitter les lieux, mais sans succès.

L'identité de la plaignante est protégée, sous ordonnance du tribunal.

Des gestes mal interprétés, selon l'accusé

En contre-interrogatoire, l'avocat de la défense a tenté de démontrer qu'il y aurait eu des contradictions entre le témoignage à la cour et les trois déclarations de la plaignante à la police. Charles Bizimana a quant à lui témoigné jeudi en après-midi et a réfuté avoir agressé sexuellement la dame et a expliqué qu'il avait voulu lui porter assistance.

Ses gestes pour l'aider dans l'appartement auraient été mal interprétés par la présumée victime.

Selon lui, la dame serait sentie attaquée en raison de sa couleur de peau.

Rappelons qu'il a été relevé de ses fonctions, mais qu'il a toujours plaidé son innocence.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher