topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Départ du Vice-président burundais pour un sommet sur l’Amisom en Ouganda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 28 février 2018

Bujumbura, Burundi - Le premier Vice-président burundais, Gaston Sindimwo, a quitté Bujumbura mercredi (photo) à destination de Kampala pour prendre part à un sommet régional du 3 mars prochain, dans la capitale ougandaise, centré sur le désengagement des troupes de la Mission africaine de maintien de la paix en Somalie (Amisom) pour laisser la place à une nouvelle armée nationale somalienne en gestation, à l'horizon 2020, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Selon la porte-parole du Vice-président, Mme Eveline Maniragaba, le sommet doit encore se pencher sur le financement de l’Amisom, composée de contingents venus du Burundi, de l’Ouganda, de l’Ethiopie, du Kenya et de Djibouti.

Les chefs d’Etats-majors des pays contributeurs de troupes devaient se réunir dès ce mercredi, dans la capitale ougandaise, prévoit l’agenda du sommet.

Les ministres de la Défense des pays contributeurs de troupes à l'Amisom, quant à eux, se réuniront jeudi, avant le sommet des chefs d’Etat, vendredi.

Des délégués de l'Union africaine (Ua), des Nations unies, de l'Union européenne (Ue) et principale source financière de l’Amisom, ceux des organisations régionales et sous-régionales ainsi que les représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité se joindront également aux différentes rencontres de Kampala.

La précédente rencontre au sommet sur l’Amisom remontait à septembre 2017, à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, avec comme principal sujet à l’ordre du jour, l’évolution de la situation sécuritaire en Somalie.

L'Amisom avait été créée par le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, en 2007, pour un mandat initial de six mois qui a depuis été prolongé à maintes reprises.

L’objectif était de ramener vite la paix dans ce pays de la Corne d’Afrique, englué dans une guerre civile interminable depuis trois décennies.

Le mandat de l’Aisom a été maintes fois prolongé face aux menaces terroristes des Shebaab, de jeunes insurgés islamistes contre le pouvoir central à Mogadiscio.

Les insurgés, qui ont fait allégeance à l'Etat islamique (Ei, une internationale djihadiste), exportent également la terreur, loin de leur pays.

En juillet 2010, El Shebaab avait revendiqué des attaques simultanées à la bombe ayant fait 64 morts dans deux bars de Kampala, en Ouganda, au moment où une foule d'amateurs du football suivait à la télévision, la finale de la Coupe du monde qui se déroulait en Afrique du sud.

Au Kenya, le dernier attentat le plus meurtrier d’une longue série a été perpétré par les islamistes somaliens, en avril 2015, contre l'université de Garissa, à 150 km de la frontière avec la Somalie, faisant 147 tués, essentiellement des étudiants.

Le Burundi maintient également en place un dispositif sécuritaire particulier pour parer aux menaces d'attentats terroristes de la part des insurgés islamistes, opposés à toute présence de troupes étrangères en Somalie.

En dépit de l'insécurité persistante en Somalie et des menaces terroristes contre les pays contributeurs de troupes, un retrait progressif des troupes de l’Amisom devrait commencer en novembre prochain.

Dans un premier temps, il est prévu le départ de 1.000 soldats de l'Amisom, puis le désengagement de tout les contingents de 22.000 hommes, d'ici à la fin 2020, pour laisser la place à une nouvelle armée somalienne qui peine à prendre forme.

Le Burundi dispose, à lui seul, de quelque 5.400 militaires au sein de la plus grande Mission africaine de maintient de la paix sur le continent, rappelle-t-on.

Les opérations de maintien de la paix en République centrafricaine, cette fois sous la bannière des Nations unies, bénéficient également d’une présence significative d’un bataillon de militaires burundais, fort d’un millier d’hommes.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher