topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le secteur du tourisme à la traîne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 01/03/2018 – Source Xinhua

Le Burundi doit "faire plus d'efforts" pour emboîter le pas à ses voisins dans la promotion du secteur touristique (responsable)

Le Burundi doit "faire plus d'efforts" pour emboîter le pas à ses voisins dans la promotion du secteur touristique, a recommandé jeudi à Bujumbura M. Léonidas Habonimana (photo), directeur général de l'Office National du Tourisme (ONT).

A ce jour, les rentrées financières annuelles issues du secteur touristique équivalent à 16 millions de dollars américains (USD) au Burundi, alors qu'elles atteignent 300 millions USD au Rwanda, 800 millions USD en Ouganda, un milliard USD au Kenya et 1,8 milliard USD en Tanzanie.

"Bien entendu le Burundi n'est pas encore parvenu au niveau de la performance souhaitée. Toutefois, je ne dirais pas que la situation du Burundi en matière touristique est mauvaise aujourd'hui dans la mesure où on observe actuellement une courbe ascendante en la matière au regard de la visibilité touristique dans les avions atterrissant au Burundi, ainsi qu'au regard de la présence touristique dans les hôtels du pays", a déclaré M. Habonimana dans un point de presse tenu en marge d'une réunion d'échanges avec les opérateurs dans le secteur touristique burundais.

L'ONT, a-t-il précisé, souhaite vivement que les opérateurs économiques burundais dans le secteur touristique s'investissent pour "influencer positivement" les préparatifs du 20ème sommet du Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe (COMESA) prévu au Burundi en juin prochain.

En effet, a-t-il expliqué, mille personnes constitutives des délégations étrangères qui prendront part à ce sommet, sont attendues au Burundi.

"Nous devons être à même de réserver un accueil chaleureux à ces personnes qui doivent être logées, nourries et déplacées sans manquer de visiter le pays, afin que leur passage puisse avoir un impact financier", a-t-il plaidé par ailleurs.

Le Burundais, a-t-il insisté, doit réaliser que l'image qu'il projette à l'extérieur de son pays, influe sur le flux des touristes au Burundi.

"C'est pourquoi, nous les Burundais, nous devons changer de langage sur notre pays, transcender nos différences et parler du Burundi tel qu'il est. Quand on écoute les étrangers qui viennent dans ce pays, et qu'ils nous disent ce qu'ils ont enduré avant de venir ; après leur visite du Burundi, ils témoignent qu'ils sont étonnés de l'opinion négative que certains citoyens burundais entretiennent sur le pays, au lieu de vendre plutôt sa beauté et ses potentialités", a-t-il fait remarquer. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher