topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Une jeune Burundaise au Vatican pour la préparation du Synode d’octobre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 09/03/2018 – Source La Croix

 Une jeune voix de l’Afrique au synode des jeunes

À 23 ans, Marilene Nishimwe [photo] est à l’image de bien des jeunes Africains d’aujourd’hui: généreuse, ouverte sur le monde, bien formée et au chômage. Après ses études de droit à luniversité Lumière de Bujumbura, la jeune femme na en effet pas trouvé demploi dans un pays à l’instabilité chronique.

Mais, proche des Focolari depuis l’enfance, elle s’est mise au service de cette communauté qui l’a envoyée à Rome pour préparer un grand rassemblement de jeunes, l’été prochain aux Philippines.

Entre-temps, la dynamique jeune femme participera à la rencontre préparatoire au Synode des jeunes, organisée par le Vatican du 19 au 24 mars prochains. Au milieu de 300 autres jeunes du monde entier, elle fera entendre sa voix pour que le Synode d’octobre prochain ne soit pas seulement un « Synode “sur” les jeunes et “pour” les jeunes, mais aussi un Synode “des” jeunes et “avec” les jeunes », comme l’explique son secrétaire général, le cardinal Lorenzo Baldisseri.

« Une nouvelle ère au sein de l’Église »

« Depuis le Burundi, je n’avais pas bien compris ce qu’était le Synode. Il a fallu que je sois en Italie pour mieux me rendre compte que nous, les jeunes, nous avons là l’occasion de faire entendre notre voix, de communiquer ce que nous ressentons au plus profond de nous et d’exprimer notre conception de la vie, de l’Église, nos doutes, nos peurs, nos suggestions… Pour moi, c’est peut-être une nouvelle ère qui s’annonce pour nous au sein de l’Église et partout ailleurs puisque cela concerne tous les jeunes, et pas seulement les catholiques. »

Certes, pour préparer ce Synode, le Vatican a voulu aller chercher les jeunes sur les réseaux sociaux mais encore faut-il que les jeunes Africains y aient accès. Sur les 100 000 réponses complètes reçues au questionnaire en ligne du Vatican, seules 18 % venaient d’Afrique, contre plus de 56 % pour l’Europe. D’où le risque d’un Synode trop « européanocentré »?

Le synode sur les réseaux

« C’est vrai que les Africains n’ont pas facilement accès aux réseaux sociaux », reconnaît Marilene qui relève aussi que, « au Burundi, il y a beaucoup de jeunes connectés via Facebook ou WhatsApp ». Elle espère donc qu’à travers tout le continent, les jeunes saisiront cette occasion de s’exprimer proposée par l’Église. Notamment en s’inscrivant aux groupes Facebook permettant de participer au pré-synode de mars (1).

« C’est un synode mondial, l’Afrique doit participer et je suis sûre qu’elle le fera », assure-t-elle, appelant, par exemple, les diocèses à faciliter l’accès des jeunes à Internet. « Je ne sais pas ce que ce synode portera comme fruit. Ce dont je suis sûre c’est que tout dépendra de notre participation. La balle est dans notre camp. »

Nicolas Senèze (à Rome)

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher