topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
En Tanzanie, les libertés publiques continuent de reculer Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

RFI, 11-03-2018

Tanzanie : le président Magufuli promet de réprimer d'éventuelles manifestations

Des opposants tanzaniens se sont récemment élevés contre les atteintes à la liberté d'expression ciblant des parlementaires et même des artistes. Le président John Magufuli accuse ses détracteurs de vouloir organiser des manifestations dans l’espoir de déstabiliser son gouvernement et affiche un message de fermeté. [Photo : Portrait du président Magufuli sur un mur dans la capile tanzanienne.]

En Tanzanie, les libertés publiques continuent de reculer : un opposant a récemment été condamné à cinq ans de prison pour outrage au chef de l’État. D’autres ont eu moins de chance et sont toujours portés disparus. Des partis d’opposition et des défenseurs des droits de l’homme envisagent d’appeler les Tanzaniens à manifester.

Mais dans une allocution ce vendredi 9 mars, le président Magufuli a prévenu qu’il n'hésitera pas à employer la manière forte pour étouffer tout mouvement de protestation.

« Il y a des gens dans ce pays qui veulent provoquer une situation de crise. Ils ne veulent pas d’un processus politique en bonne et due forme. Ils veulent descendre dans la rue tous les jours. Je tiens à les mettre en garde : s’ils essaient de manifester, nous allons régler leur affaire et ils pourront toujours s’en plaindre à leurs parrains », a déclaré le président tanzanien.

Les activités politiques suspendues

Dans les faits, les activités politiques, notamment les débats, meetings et manifestations, sont suspendues jusqu’aux prochaines élections, en 2020. Tant pis si ces libertés sont, en principe, garanties par la Constitution.

L’Église catholique s’est émue, en février, de voir le président piétiner la loi suprême. Dans une lettre pastorale, les évêques reprochaient aussi au gouvernement de Dodoma d’avoir interdit ou suspendu des médias trop critiques.

L’Église dit craindre que les atteintes à l’Etat de droit ne débouchent sur « la haine et la division », qui pourraient à leur tour menacer la paix et l’unité nationale.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher