topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : indignation face au comportement sexuel de certains enseignants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 14/03/2018 – Source Xinhua

Burundi : une ONG féminine dénonce "l'amplification de la dépravation des bonnes mœurs"

La secrétaire générale du Forum National des Femmes, une ONG féminine burundaise, Jeanne Mpfayoguhora (photo), s'est déclarée mercredi "indignée par l'amplification de la dépravation des bonnes mœurs" au Burundi.

Dans un communiqué de presse publié mercredi à Bujumbura, Mme Mpfayoguhora a fustigé la généralisation de ce qu'elle qualifié de "cas flagrants d'ignominies" récemment relevés en ce qui concerne le comportement sexuel de certains enseignants du cursus scolaire burundais.

"Nous nous inscrivons en faux contre des comportements irresponsables récents rapportés par ici par là au sein des établissements scolaires du Burundi où des enseignants ont engrossé leurs éduquées", a-t-elle précisé.

Sur ce, Mme Mpfayokurera a pointé du doigt un cas survenu mardi dans un établissement d'enseignement secondaire dans la province de Gitega (centre), où un enseignant a tué une élève fille qu'il avait engrossée, avant de jeter le cadavre dans une rivière située dans les environs du lieu du crime.

Elle a dénoncé également un cas survenu le 9 mars dernier dans la province de Ngozi (nord) où un père a été appréhendé par les instances policières locales pour avoir commis une infraction "d'inceste" via le viol de ses trois filles.

"Ce déviant a engrossé l'une d'entre-elles, tué le nouveau-né et son corps jeté au chien", a-t-elle déploré.

Suite à l'amplification de ce phénomène qu'elle a qualifié de "barbarie", Mme Mpfayoguhora a appelé les autorités burundaises habilitées à mettre en place des sanctions "exemplaires et dissuasives" contre les auteurs de la dépravation de bonnes mœurs au Burundi.

Pour apporter sa pierre à l'édifice dans la lutte contre le phénomène de "grossesses récurrentes en milieu scolaire", des sénateurs du Burundi ont effectué l'année passée des déplacements dans les provinces de l'intérieur du pays, pour mobiliser la population burundaise "d'agir en synergie" pour mettre fin à ce phénomène.

Mme Mpfaguhora a indiqué également qu'une étude récente effectuée sur la question sexuelle au Burundi, a montré que 11% des adolescentes burundaises situées dans la tranche de 15 à 19 ans, ont déjà commencé leur vie procréative, et que 7% d'entre elles ont déjà eu au moins un enfant. La majorité de ces adolescentes, a-t-elle ajouté, sont "toujours sur le banc de l'école".

Selon les données de l'Institut des Statistiques et des Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU), les cas de grossesses en milieu scolaire burundais se chiffraient à 2.355 cas en 2015.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher