topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura rejette "les rapports mensongers produits par les Nations Unies" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 14/03/2018 – Source Xinhua

Le Burundi dénonce des rapports internationaux "erronés et tendancieux" menaçant sa sécurité

Le gouvernement burundais a condamné mercredi des rapports internationaux sur la situation dans le pays, les qualifiant d'"erronés et tendancieux", et de vouloir déstabiliser sa sécurité. [Photo : Lieutenant Général Silas Ntigurirwa secrétaire permanent du Conseil National de Sécurité (CNS).]

Le secrétaire permanent du Conseil National de Sécurité (CNS), Silas Ntigurirwa, mercredi soir sur les ondes de la Radiotélévision Nationale du Burundi, a lu un communiqué du CNS, condamnant et rejetant "les rapports mensongers et biaisés produits par certains organismes des Nations Unies qui font fi de la situation sécuritaire réelle prévalant à travers tout le pays".

Le CNS réuni mardi sous la présidence du chef de l'Etat et président dudit Conseil, Pierre Nkurunziza, a constaté que la situation sécuritaire qui a prévalu au cours de l'année dernière et au cours de ce début d'année s'est considérablement améliorée, selon le communiqué sanctionnant les activités de cette première cession du conseil de l'année 2018.

Le conseil a regretté et condamné ce qu'il a appelé les rapports erronés et tendancieux de ceux qui veulent déstabiliser la sécurité du pays, et invité "les pays ou organisations qui gardent encore les velléités de déstabiliser notre pays de cesser cette activité d'hostilité envers le peuple burundais", a indiqué M. Ntigurirwa.

Le CNS a également noté à la réunion la présence des groupes terroristes à l'est de la République Démocratique du Congo (frontalière avec le Burundi à l'ouest), et invité la population burundaise à rester vigilente pour, a-t-il affirmé, "ne pas tomber dans le piège des enseignements de ces derniers".

Au cours de cette cession, les membres du CNS se sont aussi penchés sur la question de protéger le lac Tanganyika contre les pollutions issues des activités industrielles.

Il a été donné un delai de deux semaines à certaines usines, entreprises et industries qui ne veulent pas respecter les mesures relatives à la protection de ce lac, de présenter le plan de leurs centres de traitement et d'épuration des eaux usées et des déchets provenant de leurs activités, tout en promettant que des sanctions seront prises aux contrevenants, selon M. Ntigurirwa. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher