topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les pays d'Afrique de l'Est partagent des "défis communs" sur la culture cotonnière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 19/03/2018 – Source Xinhua

Les pays de la région d'Afrique de l'Est partagent des "défis communs" sur la culture cotonnière, a déclaré lundi Déo-Guide Rurema (photo), ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage.

M. Rurema tenait un point de presse lundi à Bujumbura en marge d'une cérémonie d'ouverture de la 2ème réunion du comité de pilotage d'un projet régional dénommé "Cotton Victoria", destiné à redynamiser le secteur de la production cotonnière dans la région d'Afrique de l'Est, en l'occurrence le Burundi, le Kenya, et la Tanzanie.

Cette synergie régionale est pilotée en partenariat avec le gouvernement du Brésil via l'Agence Brésilienne de Coopération (ABC) de par son appui en renforcement des capacités en faveur des pays de cette sous-région africaine au sujet du développement de la chaîne de valeur cotonnière.

"Les pays de la région d'Afrique de l'Est partagent des défis communs en matière de culture cotonnière, au premier rang desquels des défis liés aux changements climatiques, à l'amenuisement des terres et à la pression parasitaire des insectes vecteurs de certaines maladies des plantes et des cultures", a-t-il fait remarquer.

Ces assises de Bujumbura prévues sur 5 journées (du 19 au 23 mars), qui suivent celles de Nairobi organisées en juillet de l'année passée, constituent une occasion pour "évaluer l'état d'avancement" de ce projet et proposer les pistes de solutions pour améliorer les productions cotonnières locales avec l'apport de l'expertise brésilienne en la matière.

Le Burundi, a-t-il affirmé, étant un pays de dimensions réduites et ne pouvant pas compter sur de grandes superficies cotonnières comme dans d'autres pays, ne peut miser que sur l'augmentation de la production cotonnière "sur de petites superficies".

Le coton, qui faisait partie dans le passé, aux côtés du café et du thé, des trois principales cultures d'exportation au Burundi, fournissant beaucoup de recettes d'exportation en devises au pays, "l'est moins aujourd'hui", a-t-il déploré.

"En effet, ces dernières années, la production cotonnière a fortement diminué dans mon pays à cause de plusieurs facteurs qui constituent de véritables défis liés aux méthodes culturales adaptées dans un environnement naturel et social qui change d'année en année", a-t-il poursuivi. Sur ce, il a cité notamment les problèmes fonciers, hydriques, de semences de qualité, de fertilisation et d'égrenage.

Aujourd'hui, a-t-il noté en outre, on peut signaler à l'actif de ce projet régional, des actions communes portant spécialement sur l'amélioration des pratiques culturales en vue d'augmenter "quantitativement et qualitativement" la production cotonnière dans un "environnement écologiquement sain".

Ces assises de Bujumbura, a-t-il noté, dont le plaidoyer est focalisé sur l'augmentation de rendement par hectare de coton pour ces pays couverts par le projet, concordent aussi avec l'esprit de la recommandation-phare du dernier sommet des chefs d'Etat de la Communauté Est-Africaine (CEA, qui regroupe Burundi, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Soudan du Sud).

Ce sommet, a-t-il rappelé, a mis un accent particulier sur la promotion des industries du coton. Dans cette perspective, a-t-il ajouté, le Burundi s'est déjà doté d'une usine dénommée "Afritextile" productrice des pagnes et des tissus à partir de son siège de Bujumbura.

"De la sorte, les populations de cette sous-région d'Afrique de l'Est couverts par ce projet, n'auront plus à recourir à des habits importés des pays étrangers ; mais pourront se développer à partir de leurs propres matières premières cotonnières", a-t-il renchéri. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher