topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La tuberculose, une des principales causes de morbidité et de mortalité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 24/03/2018 – Source Xinhua

Le ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a annoncé que la tuberculose demeure l'une des principales causes de morbidité et de mortalité avec 7 862 cas rapportés en 2017. [Photos : Un enfant burundais atteint de tuberculose.]

"Au Burundi, le Programme National Intégré Lèpre-Tuberculose rapporte 7 862 cas de tuberculose, toutes formes, mis sous traitement en 2017 dont 4 501 cas ayant la tuberculose contagieuse et source de contamination", indique le communiqué de presse issu du service Information, Education et Communication au sein dudit ministère.

Ce communiqué contenant ces chiffres a été publié ce samedi à l'occasion de la commémoration de la Journée Mondiale contre la tuberculose.

Cette Journée permet de sensibiliser sur le fardeau et l'ampleur de la tuberculose, de mobiliser l'engagement politique et social pour de nouveaux progrès vers l'élimination de la tuberculose en tant que problème de santé publique et d'informer sur l'état d'avancement des efforts entrepris pour la détection, la prise en charge et la prévention de cette maladie.

La directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, Dr. Matshidiso Moeti, reconnaît que des succès remarquables ont été obtenus dans la lutte contre la tuberculose sur le continent, mais regrette en même temps que beaucoup reste à faire pour arriver à un rêve d'un monde sans tuberculose.

Elle a insisté sur "les systèmes de santé qui ne détectent que la moitié des cas de tuberculose existants, sur un plus grand nombre de patients co-infectés par le VIH-Sida et la tuberculose, sur une progression inquiétante de formes de tuberculose résistantes aux médicaments courants et sur le manque de ressources requises pour la prise en charge appropriée des patients tuberculeux".

Le thème retenu pour l'édition de cette année est "Avis de recherche des chefs de file pour un monde exempt de tuberculose".

Pour y arriver, la directrice régionale de l'OMS a entre autres invité les gouvernements à accroître le financement national de la lutte contre la tuberculose et à prendre la responsabilité de veiller à ce que les médicaments essentiels et les fournitures de laboratoire soient toujours disponibles.

Les gouvernements ont aussi été invités à impulser des actions au-delà du secteur de la santé pour s'attaquer aux facteurs environnementaux et économiques ainsi qu'aux autres facteurs qui accentuent le risque de tuberculose.

Au Burundi, la célébration nationale de cette journée aura lieu le 5 avril 2018 dans la commune urbaine de Mukaza en mairie de Bujumbura.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher