topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Chine prévoit une accélération de sa coopération avec les pays d'Afrique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 29/03/2018 – Source Xinhua

Les prévisions du développement futur mettent en relief l'accélération de la coopération entre la Chine et les pays d'Afrique dont le Burundi, a déclaré jeudi l'ambassadeur de Chine au Burundi Li Changlin.

Dans une interview accordée jeudi à Xinhua à Bujumbura, l'ambassadeur Li a affirmé qu'en septembre 2018 à Beijing (Chine), il est prévu un nouveau sommet Chine-Afrique pour lequel le président burundais Pierre Nkurunziza a été invité.

Ce mécanisme de coopération sino-africain, a-t-il noté, dont le lancement solennel remonte à l'année 2000, a été déjà marqué par la tenue du premier sommet Chine-Afrique en 2006 à Beijing, et d'un second sommet en 2015 à Johannesburg (Afrique du Sud).

Lors des sessions annuelles de l'Assemblée populaire nationale (APN) et de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC) tenues à Beijing du 5 au 20 mars dernier, il en est sorti des décisions importantes sur le développement du pays. Ces rencontres se sont penchées aussi sur la conception et la vision chinoises sur la gouvernance et du développement du monde, notamment pour la construction d'un "nouveau modèle" des relations internationales et de la "communauté de destin" pour l'humanité, a-t-il indiqué.

Au cours de ces 40 dernières années, la Chine est montée en puissance sur fonds de "changements considérables" à telle enseigne qu'elle représente aujourd'hui la 2ème puissance économique du monde, et, à ce jour, la Chine continue à monter à l'échelle mondiale. "Face à cette montée de la puissance chinoise, il existe des gens qui doutent sur la suite de ce développement en pensant que la Chine pourrait pratiquer une politique hégémonique ou expansionniste. Alors, c'est justement pour contredire des pensées pareilles, que le gouvernement chinois a initié ces deux nouvelles conceptions diplomatiques", a-t-il expliqué.

La vision chinoise axée sur la cohabitation et le développement pacifiques réaffirme que la Chine "ne constituera jamais une menace à aucun pays à travers le monde", a-t-il souligné.

En revanche, a-t-il indiqué, la Chine est favorable à l'évolution du monde dans un environnement politique de "paix durable" et de "prospérité commune". Les nouvelles orientations de la diplomatie chinoise contribueront au renforcement de la coopération entre la Chine et l'Afrique, a-t-il poursuivi, en laissant entendre que la coopération sino-africaine revêt un caractère "tous azimuts", notamment dans l'appui chinois au développement des secteurs agricole et énergétique, et au processus d'industrialisation sur le continent.

Sur le bilan des cinq dernières années (2013-2017) en Chine, l'ambassadeur Li a qualifié les résultats atteints de "développement spectaculaire", en citant notamment un taux de croissance de 7,1% par an en moyenne, plus de 68 millions de personnes sorties de la pauvreté, et le Produit Intérieur Brut (PIB) de la Chine qui est passé de 54.000 milliards à 84.000 milliards de yuans RMB.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, la Chine contribue aujourd'hui à hauteur de 30% à la croissance économique mondiale et à hauteur de 70% à la réduction de la pauvreté à l'échelle mondiale.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher