topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la fin de trois ans d'exode pour des adeptes de la prophétesse Zebiya Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 04-04-2018

Fin de l'épopée d'un groupe de réfugiés Burundais, tous des adeptes de la prophétesse Zebiya, qui ont fui le Burundi il y a trois ans, après des tirs de la police burundaise qui avaient douze morts parmi eux.

Dans un premier temps, ils trouvent refuge à Kamanyola, dans l'est de la RDC. Mais là aussi, au moins 38 sont tués par l'armée congolaise lors d'échauffourées en septembre 2017. Leur exode va alors les conduire au Rwanda en mars de cette année.

Les autorités rwandaises, elles aussi, exigent qu'ils soient enregistrés par la biométrie et qu'ils fassent vacciner leurs enfants de moins de cinq ans. C'est inimaginable pour ces adeptes de la prophétesse Zebiya, car la Sainte Vierge le leur interdit. Il y a des heurts avec la police du Burundi, trente-trois parmi eux sont arrêtés. Tout le groupe a finalement résolu de retourner au Burundi, ce qui a été fait au cours de long du week-end pascal.

Premiers à regagner leur pays d'origine dimanche, les 1600 réfugiés qui avaient été installés dans le site de Gashora. Ils ont été accueillis dans la province de Kirundo, dans le nord-ouest du Burundi, et ont commencé à regagner leurs collines d'origine, pour ceux qui le peuvent.

Trois groupes presque chez eux

L'arrivée de ce premier groupe constitué en grande majorité de femmes et d'enfants a suscité une grande méfiance. La police burundaise a même accusé l'armée rwandaise d'avoir enrôlé les jeunes hommes dans une rébellion destinée à attaquer le Burundi.

La réaction du secrétaire d'Etat rwandais aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe sur Twitter est alors immédiate : « Heureusement que la stupidité étatique ne tue pas », dit-il dès dimanche.

Le lendemain, quelque 520 réfugiés burundais, hommes, femmes et enfants cette fois sont acheminés dans la province de Kayanza, dans le nord du Burundi. Là aussi, ceux qui en ont les moyens sont déjà rentrés chez eux.

Le dernier groupe de ces réfugiés en provenance de RDC - environ 320 personnes dont bon nombre d'hommes et de jeunes gens considérés comme de fortes têtes par les Rwandais - avaient été regroupés dans le sud-est du Rwanda, et eux aussi sont finalement rentrés au Burundi.

Des bus les ont déposés lundi dans le nord-ouest du pays, où ils attendent depuis deux jours que les responsables de leurs provinces d'origine respectives viennent les chercher avec des véhicules.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher