topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'eau, une denrée rare dans le nord-ouest du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

VOA Afrique, 13 avril 2018

Trois collines de la commune de Murwi dans la province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi, manquent cruellement d’eau.

Pour se procurer de l'eau, les habitants doivent marcher plus de trois heures. Les autorités indiquent que les habitants de cette colline n’ont qu’un seul robinet public pour une population estimée à plus de 27.000 personnes.

Normalement, chaque colline devrait avoir au moins sept robinets, selon les responsables.

Les collines de Masha, Gitohera et Manege sont les collines qui manquent éperdument d’eau dans cette commune de Murwi. L’eau de pluie n'y est pas tombée depuis plus de deux mois.

Jésus Marie Niyonkuru, le responsable de la régie communale de l’eau de Murwi au Nord-Ouest indique que ces derniers temps, la population a augmenté, mais que les sources d’eau ont tari suite à la sécheresse.

Par conséquent, les habitants de la circonscription de Masha et des environs n’ont pas d’eau pour se laver.

Élèves et vieillards se plaignent de devoir porter des habits sales comme l’a constaté VOA Afrique sur place. Beaucoup d’habitants se baladent avec des poux sur la tête comme en témoigne une personne âgée.

"Nous avons beaucoup de poux sur nos corps, car nous n’avons pas d’eau pour laver nos habits. Pour exemple, ce singlet que je porte vient de faire presqu’un mois sans être lavé", dit-elle.

Cette commune de Murwi a beaucoup de bananes pour la production du vin de banane. Mais par manque d’eau potable, certaines activités économiques sont au ralenti. Les habitants ont arrêté la production de ce vin, selon le chef de colline de Masha Onesphore Ntiibandetse.

"Si nous avions de l’eau, beaucoup de voitures viendraient charger ce vin de banane. Mais par ce manque, nous acheminons les bananes vers le centre de Murwi. Comme nous avons un petit marché, d’autres bananes sont acheminées vers le marché de la colline Manege proche, près de la route et qui possède de l’eau pour en faire un bon vin".

Le manque d’eau a aussi des effets néfastes sur la scolarisation des enfants de cette localité. 

"Difficile de voir les conséquences réelles de ce manque d’eau, mais il arrive des fois ou on dit aux élèves que chaque lundi, on va voir ceux qui ne se sont pas lavés. Mais quand on dit aux fautifs d’aller se laver, ils ne reviennent plus à l’école, car la distance est très longue", explique un enseignant.

Les parents d'élèves ont peur pour leurs enfants.

"Les enfants cherchent en vain de l’eau à l’école, se dirigent vers les maisons voisines, ou vers des sources avec des flaques d’eau très sales pour boire. Souvent, les enfants deviennent malades", témoigne une mère de famille.

Le conseil social de l’administrateur communal affirme que cette question est connue. Plus de 70 millions de francs burundais ont été prévus pour trouver une solution.

Christophe Nkurunziza, correspondant à Bujumbura

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher