topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Ali Bongo pour la résolution pacifique des problèmes entre membres de la CEEAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 13/04/2018 – Source Xinhua

Burundi/CEEAC : désir de dépasser les problèmes qui divisent, et de créer une dynamique pour le développement

Le président gabonais Ali Bongo Odimba, président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), s'est prononcé vendredi à Bujumbura pour la résolution pacifique des problèmes qui divisent certains pays membres et pour le développement de la sous-région.

Le président Ali Bongo est arrivé vendredi à Bujumbura pour une visite d'une journée, où il a été reçu par le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunziza. Les deux parties ont abordé des questions des pays membres de la CEEAC, des questions d'ordre bilatéral et des questions liées au climat de méfiance entre le Burundi et le Rwanda.

"Nous avons suffisamment d'expérience en Afrique qui consiste à l'écoute et au dialogue. Pour les personnes de bonne volonté, il n'y a rien qui puisse empêcher que nous trouvions des solutions à des problèmes. Donc, nous sommes conscients de cette situation (problème entre le Burundi et le Rwanda, ndlr) et nous voulons faire en sorte que l'on dépasse cela ; et ce qui est encourageant, c'est que l'on sent dans toute la sous-région le désir de dépasser un certain nombre de ces problèmes-là", a souligné le président Bongo devant les journalistes.

Le Rwanda, qui héberge des réfugiés burundais ayant fuit la crise de 2015 née d'un contentieux électoral, est accusé par Bujumbura de leur fournir une assistance en matière d'entraînement militaire pour venir attaquer le pays. Kigali a toujours démenti ces accusations.

Sur cette question d'inimitié entre le Burundi et son voisin du nord, le président Nkurunziza a fait savoir que, partout ailleurs, les pays ont des problèmes, et d'ajouter que chaque fois que les leaders se rencontrent, "c'est une occasion de trouver des solutions aux problèmes", avant de dire que "ces problèmes ne sont pas l'apanage du seul Burundi".

Les deux dirigeants ont aussi fait le contour de tous les problèmes de la sous-région.

"On a discuté franchement de tout ce qui se passe dans la sous-région (...). J'avais fait une concertation avec les différents collègues, il était donc normal que je puisse aussi prendre le point de vue du président burundais, Pierre Nkurunziza", a souligné Ali Bongo.

A ce propos, le président burundais a remercié son hôte qui, a-t-il dit, "est le premier président en exercice de cette organisation sous-régionale qui visite lui-même les pays membres pour écouter leurs points de vue avant de programmer un sommet où l'on doit prendre des décisions de grande envergure et valables".

Le président Bongo a lui aussi remercié le président Nkurunziza pour les éclaircissements qu'il lui a donnés et qui, a-t-il dit, "vont m'aider à proposer un agenda aux différents chefs d'Etat de la sous-région".

Il a aussi insisté sur l'aspect sécuritaire dans la sous-région, affirmant qu'"il est clair que si on veut un développement...il faut plus de paix et de stabilité".

Les deux chefs d'Etat ont également échangé sur la coopération bilatérale qu'ils n'ont pas développée devant les médias.

La CEEAC est composée de 11 pays membres qui sont l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Rwanda, SaoTomé-et-Principe et le Tchad.

Le Burundi est le 7ème pays de la CEEAC que son président en exercice a visité après le Rwanda, l'Angola, le Congo, la RDCcongo, le Tchad et Sao Tomé-et-Principe.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher